Azerbaïdjan et Géorgie : mythes caucasiens

Bakou - Azerbaïdjan © Getty Images
Bakou - Azerbaïdjan © Getty Images
Bakou - Azerbaïdjan © Getty Images
Bakou - Azerbaïdjan © iStock
Shamakhi - Azerbaïdjan © Getty Images
Tbilissi - Géorgie © Getty Images
Mtskheta - Géorgie © Getty Images
Batoumi - Géorgie © Getty Images
Sighnaghi - Géorgie © Getty Images
Vardzia - Géorgie © Getty Images
Vardzia - Géorgie © Getty Images

Circuit Azerbaïdjan et Géorgie, voyage culturel avec un guide local francophone sélectionné par Orients

Circuit 13 jours - 11 nuits

Fort de 25 ans d'expérience et de relations étroites et amicales avec des partenaires locaux, Orients vous propose des itinéraires reconnus pour leur qualité et leur inventivité. Dans un esprit grand voyageur, nos circuits, accompagnés par des guides locaux francophones sélectionnés par Orients, privilégient le meilleur rapport qualité-prix pour une découverte approfondie, culturelle et humaine. Ils sont conçus pour des groupes entre 8 et 20 participants.

Couloirs de passage entre la mer Caspienne et le Caucase, l’Azerbaïdjan et la Géorgie ont notamment connu l’influence des cultures perse et mongole, grecque et byzantine, puis soviétique et russe. Cette région du Caucase n'a cessé d'être une mosaïque de minorités chrétienne, juive et musulmane que la soie, le pétrole ou la domination russe ont transformée en axe stratégique. Vous découvrirez un itinéraire singulier chargé d'histoire avec des forteresses médiévales, des caravansérails intemporels ou encore des monastères perchés dans les montagnes. Un voyage également empreint de mythes et de légendes autour de Jason et la toison d'or ou encore du titan Prométhée.

Principales étapes : Bakou, Gobustan, Shamakhi, Gabala, Sheki, Tbilissi, Mtskheta, Akhaltsikhe, Koutaissi et Batoumi.

Points forts

  • des sites majeurs inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO dont la cité fortifiée de Bakou, l'art rupestre de Gobustan, les monuments historiques de Mtskheta et le monastère de Ghélati ;
  • des sites naturels et bâtis époustouflants et variés ;
  • un riche patrimoine artistique et religieux ;
  • Sighnaghi et son architecture unique ;
  • le site troglodyte de Vardzia ;
  • l'accompagnement de guides francophones azéri et géorgien sélectionnés.

Programme

1 Vol Paris / Bakou

Envol à destination de Bakou sur compagnie régulière.
Accueil par votre guide, transfert à l'hôtel et nuit.

2 Bakou

Ce matin, vous partirez pour une première découverte de cette ville étonnante qui présente une architecture remontant à l'époque de la route de la Soie et s'étendant jusqu'à la période soviétique, où le patrimoine safavide rencontre l’héritage de Pierre le Grand. Tout d'abord, vous parcourrez les ruelles animées de la Vieille Ville fortifiée, inscrite au patrimoine mondial par l'UNESCO, et bordées de maisons, parfois coiffées de coupoles et abritant souvent des oliviers.
Déjeuner au restaurant.

Vous découvrirez, au cœur du bazar de la cité, le caravansérail Multani, construit au XIVe siècle pour accueillir les marchands indiens, et le caravansérail Bukhara qui était, quant à lui, destiné aux marchands d'Asie centrale. Devenue le symbole de la ville et dont l'origine reste encore énigmatique, la tour de la Vierge vous surprendra par son architecture étonnante. Enfin, vous visiterez le palais des shahs de Shirvan,édifié à la fin du XIIe siècle et joyau de l'architecture azérie du Moyen Age.
Dîner et nuit à Bakou.

3 Péninsule d'Absheron, Bakou

(Environ 130 km)
Ce matin, vous prendrez la route pour la péninsule d'Absheron. Perçant les eaux de la mer Caspienne de ses sables mouvants et de ses sous-sols pétrolifères et gazeux, la fin de la chaîne du Grand Caucase se concrétise sous la forme de cette péninsule. Incontournable pour son patrimoine historique et religieux, elle est parsemée de nombreux feux follets considérés, parfois, comme étant à l’origine du culte du feu zoroastrien. Vous visiterez le temple du feu de Surakhani. Ce sanctuaire abrite toujours la flamme "éternelle" qui fut alimentée par le méthane des roches souterraines jusqu'à ce que l'exploitation intensive du pétrole dès le XIXe siècle n'oblige à l'entretenir artificiellement. Avant de retourner à Bakou, vous ferez un court arrêt à Yanar Dag afin d'y découvrir cette étonnante colline parcourue de flammes naturelles qui brûlent sans discontinuer depuis 1958.
Déjeuner au restaurant.

L'après-midi sera consacré à la découverte de la ville moderne de Bakou. Tout d'abord, vous visiterez la villa Petrolea, la maison des frères Nobel. Elle fut construite peu après que Robert, l'aîné des deux Nobel, ait découvert un champ de pétrole en 1876. Les deux frères, sensibles à la culture locale, construisirent à Bakou le premier pétrolier du monde, qu'ils appelèrent "Zoroastre" ; et aménagèrent le premier oléoduc. Après un arrêt à la mosquée Bibi Heybat, vous entamerez une promenade architecturale à travers la ville européenne où l'on retrouve des influences russes, autrichiennes, françaises, ou encore orientales. Enfin, la visite du musée national du tapis, artisanat typique et ancestral vous présentera une autre facette de l’activité artistique azerbaïdjanaise. Sa muséographie novatrice met en valeur une collection de tapis du Caucase unique au monde.
Dîner et nuit à Bakou.

4 Bakou, Gobustan, Shamakhi, Gabala

(Environ 230 km)
Vous partirez vers la réserve naturelle de Gobustan, inscrite au patrimoine mondial par l'UNESCO. Peuplée du paléolithique supérieur jusqu’au Moyen Age, elle a conservé de nombreuses peintures et gravures rupestres retraçant la vie quotidienne et les rites religieux de ses habitants aux différentes époques. Vous pourrez également découvrir la principale attraction naturelle du pays : les volcans de boue. Les sources de méthane remontent progressivement à la surface, entraînant avec elles de l’eau et des alluvions d’argile : des bulles de terre se forment alors au ras du sol, avant d’éclater bruyamment et de venir renforcer les parois des cratères. A Maraza, vous visiterez le mausolée de Deri Baba, édifié au XVe siècle. Non loin, un ancien cimetière musulman est parsemé de très belles pierres tombales sculptées.
Déjeuner au restaurant.

Shamakhi était une étape de la route de la Soie et accueillait des caravanes en provenance des Indes et de l’Orient, chargées de soieries en route pour l’Europe. Vous visiterez la Grande mosquée, témoin des tumultes de l’Azerbaïdjan du XXe siècle. En 1918, lors des émeutes ethniques entre Arméniens et Azéris, plus de cinq cents Azéris ont été brûlés dans ce lieu de prières. Yeddi Kumbez est un ancien cimetière installé un peu à l’extérieur de la ville et qui abrite plusieurs mausolées du XVIIIe siècle. Sur certaines tombes, on peut remarquer des petits trous ronds remplis d’eau de pluie. Selon les croyances locales, si un oiseau vient y boire, cela signifie que la personne enterrée sous cette pierre a été absoute de ses péchés. Enfin, avant d'arriver à Gabala, vous vous arrêterez dans le petit village de Lahij où les ruelles pavées de larges pierres et l’artisanat typique racontent un Caucase authentique et bien vivant.
Dîner et nuit à Gabala.

5 Gabala, Nij, Sheki

(Environ 100 km)
Vous débuterez votre journée de découverte dans le Grand Caucase par le site Chuhur Gabala. Les fouilles archéologiques menées à une dizaine de kilomètres de la ville moderne de Gabala ont révélé les vestiges de celle qui fût, jusqu’au VIe siècle, l’ancienne capitale du royaume d’Aghbanie, surnommée également "Albanie du Caucase". Juchée dans les montagnes, cette ancienne citadelle présente des monuments de l’ère chrétienne et témoigne également des destructions perpétrées par les Safavides au XVIe siècle. Sur la route menant à Sheki, vous ferez une halte au village de Nij. Le Caucase présente une très grande diversité ethnique et linguistique (plus d’une centaine de langues et de dialectes sont parlés) ainsi que des identités culturelles variées. Le village de Nij permet d’illustrer cette particularité en vous mettant en contact avec les Oudis. Ce peuple, considéré comme les descendants des Aghbaniens, parle aujourd'hui encore la langue oudine et se réclame de l’église chrétienne apostolique.
Déjeuner en cours de visite.

Vous arriverez en fin d'après-midi, à Sheki, ancienne étape sur la route de la Soie.
Dîner et nuit à Sheki.

6 Sheki et Kish

(Environ 20 km)
La visite de la ville médiévale de Sheki et de sa forteresse du XVIIIe siècle abritant le palais du Khan, donne une idée très précise de ce que fût la domination albanaise caucasienne dans cette région montagneuse et verdoyante. La ville abrite deux caravanserails : l’un dans la partie haute et l’autre dans la partie basse de la ville fortifiée. Le caravansérail de la partie basse a été transformé en hôtel et perpétue ainsi la tradition d’accueil dévolue à ces havres destinés aux commerçants de la route de la Soie qui transitaient par cette région. Ses élégantes baies en plein cintre et sa disposition en cloître sur un jardin souligne l'importance que l’on accordait à la qualité de l’accueil. L’ancienne route de la Soie irrigua de ses influences et de son impact commercial le Caucase, en y laissant de multiples traces. C'est cet héritage que vous découvrirez lors de votre visite du musée des arts appliqués. Il présente des objets issus de l’artisanat traditionnel, mais également des poteries cultuelles du mésolithique dont certaines sont des "maravis", jarres typiques de la culture de l’Albanie du Caucase.
Déjeuner au restaurant.

Une excursion au village de Kish prolongera votre journée. Ce village traditionnel voit se presser, les unes contre les autres, les maisons de pierre et, comme pour ajouter à son côté pittoresque, il est surmonté de l’église Saint-Elisée-l’Apôtre au clocher circulaire, coiffé d’une toiture octogonale ocre rouge. Cette église est probablement la plus ancienne du Caucase. Lors de votre promenade dans le village, vous ferez une pause afin de prendre un thé chez l'habitant.
Dîner et nuit à Sheki.

7 Sheki, Lagodekhi (Géorgie), Sighnaghi, Tbilissi

(Environ 270 km)
Ce matin, vous prendrez la route pour la Géorgie et arriverez à Lagodekhi pour le passage de la frontière.
Le passage d’une frontière est toujours un point d’orgue lors d’un voyage, encore plus lorsqu’il s’effectue à pied comme ce sera le cas ici, à travers un no man’s land de quatre cents mètres. Votre bus et votre guide géorgiens vous attendront une fois ce passage effectué.
Vous prendrez ensuite la route pour Sighnaghi en laissant derrière vous les paysages montagneux de l'Azerbaïdjan pour rejoindre ceux vallonnés de la Kakhétie, région de la Géorgie. Jolie ville géorgienne, Sighnagi sera votre première halte dans ce pays. Sa Vieille Ville, cernée de remparts, et ses églises orthodoxes si caractéristiques avec leur plan en croix dominent les toitures ocre rouge de la ville en contrebas.
Déjeuner chez l'habitant où vous aurez l’occasion de découvrir une cuisine authentique.

La visite des églises Saint-Etienne et Saint-Georges sera un prélude à la découverte du complexe orthodoxe de Bodbe Nunnery. Inspirée par l’art byzantin, l’architecture orthodoxe géorgienne s’illustre par de vastes chapelles se blottissant contre le corps de l’église. Adoptant la plupart du temps un plan centré, cette architecture donne une impression de puissance et d’élégance. Le monastère de Bobde est un lieu de pèlerinage important et sa construction s'est adaptée afin de recevoir les nombreux fidèles venus se recueillir sur la sépulture de sainte Nino, pionnière de l’évangélisation géorgienne au IVe siècle. Une source d’eau, réputée être curative, coule en ces lieux. Peut-être aurez-vous envie d’y goûter ? Avant d'arriver dans la capitale géorgienne, vous visiterez l'église de Metekhi, datant du XIIIe siècle. Posée sur un piton rocheux qui domine la rivière Koura, elle se dresse à proximité de la statue du roi Vakhtang Gorgasali, l'un des fondateurs de la Géorgie, et face à la colline de Sololaki et aux quartiers historiques de la ville.
Dîner et nuit à Tbilisi.

8 Tbilissi

Dès le Ve siècle, Tbilissi, la belle caucasienne, incarne les enjeux géopolitiques et stratégiques de l’Asie Mineure. A la fois orientale et occidentale, elle abrite de nombreux sites inscrits au patrimoine mondial par l'UNESCO. Attendez-vous à découvrir des lieux culturels très bien restaurés, mais également à être surpris par le côté "bien-être" de cette ville, historiquement édifiée autour de nombreuses sources chaudes. La forteresse Narikhala qui surplombe la rivière Mtkvari est l’un des symboles de la capitale. Edifiée bien avant que Tbilissi ne soit une capitale, la fortification épouse le relief de la colline et porte les empreintes de l’Histoire : de l'Empire perse à nos jours. Ensuite, la Vielle Ville, grâce à ses façades colorées et à ses ruelles pavées et escarpées, servira de cadre pour une promenade agréable.
Déjeuner au restaurant.

Vous visiterez la cathédrale Sioni, édifiée au Ve siècle, elle est l’une des églises les plus importantes du pays. Portant les stigmates des vicissitudes de l’Histoire, elle fut maintes fois endommagée puis reconstruite. Son apparente simplicité n’ôte rien à son importance spirituelle et à la richesse de son intérieur. L’église d’Antchiskhati est, quant à elle, l’une des plus anciennes églises de Tbilissi. Sa façade humble et simple force l’admiration. Une icône sacrée y est abritée et serait, selon une légende, l'impression du visage du Christ sur une toile. Une succession de coupoles de pierre claire ponctuent la Vielle Ville de leurs silhouettes girondes. Elles abritent des bains chauds, révélant ainsi l’intense activité sismique de la région et leur exploitation depuis l’Antiquité. En effet, très tôt, ceux qui n’étaient pas encore des Géorgiens, goûtèrent le plaisir et les aspects bénéfiques de l’usage de ces eaux sulfureuses.
Dîner et nuit à Tbilissi.

9 Mtskheta, Ouplistsikhé, Gori, Akhaltsikhe

(Environ 120 km)
Ce matin, vous prendrez la route pour Mtskheta, site inscrit au patrimoine mondial par l'UNESCO. Ancienne capitale pendant l’Antiquité, Mtskheta devint dès 337 après J.-C. une ville chrétienne, puis le cœur spirituel du pays. Ce complexe religieux, et plus particulièrement les monastères de Djvari et de Samtavro ainsi que la cathédrale de Svetitskhoveli, illustrent l’importance et la prédominance de l’église chrétienne dans le Caucase. Sa topographie est également étonnante puisque l’ensemble religieux trône sur une sorte de proéminence rocheuse en plein cœur d’une plaine. Ces deux paramètres faisant ainsi de Mtskheta, un verrou stratégique, géopolitique et géographique dans la région caucasienne. Vous découvrirez ensuite la ville troglodyte d'Ouplitsikhé.
Déjeuner au restaurant.

Étonnamment bien conservée, cette ville rupestre aurait été contemporaine des cité étrusques et connut également un développement important en tant qu'étape sur la route des caravanes. Malgré son abandon progressif au cours des siècles, cet ensemble creusé dans le calcaire reste spectaculaire par sa taille et témoigne encore de sa grandeur passée. Vous effectuerez ensuite un court arrêt à Gori où vous découvrirez la maison natale et le wagon blindé de Staline. Plus important pour l’évocation de la figure historique de Staline que pour son aspect patrimonial, cette visite permettra également d’approfondir les influences russes tant au niveau culturel et historique que politique et économique dans cette région. Vous traverserez une région viticole, de plus en plus importante sur la scène œnologique internationale, pour rejoindre Akhaltsikhe.
Vous ferez une halte dans un vignoble pour une dégustation.
Dîner et nuit à Akhaltsikhe.

10 Akhaltsikhe, Vardzia, Akhaltsikhe

(Environ 310 km)
Ce matin, Akhalsikhe vous dévoilera, au cours d'une promenade, ses anciens atours dont la citadelle de Rabati, également appelée "château de Lomisa". Ottomane puis russe, la ville tout comme sa forteresse ont été remaniées à de nombreuses reprises et leur architecture en porte les traces. Vous prendrez ensuite la route pour Vardziavous déjeunerez.

L'ensemble religieux, militaire et civil de Vardzia, édifié à flanc de falaise, impressionne les visiteurs. En effet, entièrement troglodyte, il enchaîne des centaines de cellules monastiques et des pièces à destinations diverses (pharmacie, etc.) reliées entre elles par des tunnels et couloirs. Ce réseau de salles est surprenant. Vous y découvrirez également une église décorée de remarquables peintures murales du XIIe siècle.
En fin de journée, retour à Akhalsikhe.
Dîner et nuit à Akhaltsikhe.

11 Borjomi, grottes de Prométhée, Koutaissi

(Environ 260 km)
Ce matin, vous partirez vers le parc de Borjomi-Kharagauli, le plus ancien parc national du Caucase. Vous effectuerez une courte randonnée ayant pour décor une nature préservée et verdoyante. Site naturel occupant plus de 70 000 hectares, il rassemble des paysages et des écosystèmes qui cohabitent rarement : alpins, subtropicaux et secs. (Cette randonnée d'environ 1 heure 30 est accessible à tous mais comporte un dénivelé positif et négatif de 200 m.).
Déjeuner.

Vous découvrirez ensuite à Borjomi, la cathédrale Timotesubani et ses fresques du XIIIe siècle, puis la basilique d’Ubisi et ses peintures murales du XIVe siècle. Dans l'après-midi, avant d'arriver à Koutaissi, vous visiterez les grottes de Prométhée qui offrent un étonnant spectacle de stalactites et stalagmites. Le mythe de Prométhée sera évoqué car selon la version géorgienne, c'est ici que le Titan aurait été enchaîné par Zeus et condamné à ce que son foie soit, chaque jour, dévoré par un aigle du Caucase, et chaque nuit, régénéré.
Dîner et nuit à Koutaissi.

12 Koutaissi, Batoumi

(Environ 160 km)
La deuxième plus grande ville de Géorgie vous attend pour clôturer ce voyage entre Orient et Occident. Koutaïssi, l'ancienne capitale du royaume de Colchide, est, dans la mythologie, le lieu où Jason et les Argonautes s'emparèrent de la Toison d’or. Du Xe au XIIe siècle, elle fut également l'un des grands centres culturels de la Géorgie médiévale comme en témoigne la cathédrale de Bagrati, édifiée au XIe siècle. Bien qu'endommagée par un incendie en 1510, puis dévastée par l'armée ottomane en 1692, elle est considérée comme un chef-d'œuvre de l'architecture médiévale géorgienne et inscrite, à ce titre, au patrimoine mondial par l'UNESCO. Une visite du marché local s’impose et dévoile une Géorgie authentique. Cela vous permettra de côtoyer au plus près la vie quotidienne géorgienne.
Déjeuner au restaurant.

Situé à l'extérieur de la ville, sur une colline verdoyante, vous visiterez l'ensemble monastique de Ghelati, inscrit au patrimoine mondial par l'UNESCO. Fondé par le roi David IV le Constructeur au XIIe siècle, il fut doté d'une université longtemps considérée comme le centre intellectuel du royaume. L'église de la Nativité de la Vierge, chef-d'œuvre de cet ensemble, abrite notamment une magnifique mosaïque byzantine représentant la Vierge, l'Enfant et les archanges Michel et Gabriel, ainsi que des fresques des XVIe et XVIIe siècles. A votre arrivée à Batoumi vous irez à la découverte de sa Vieille Ville, animée et atypique, au gré d'une promenade.
Dîner et nuit à Batoumi.

13 Batoumi / Paris

Le matin, transfert à l'aéroport et vol pour Paris.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Hôtels

AKHALTSIKHE - Lomsia 3★

BAKOU - Central Park 4★

http://www.centralpark.az/

BATOUMI - World Palace 4★

http://batumiworldpalace.com/

GABALA - Karvan Hotel 4★

KOUTAISSI - Best Western Koutaissi 3★

SHEKI - Kervansaray Hotel 4★

TBILISSI - Bridge Boutique Hôtel Tbilissi 3★


Si l'hôtellerie mentionnée devait être changée, elle le serait pour une hôtellerie de catégorie similaire. Toutefois les services proposés peuvent varier.

Transports

Vols sur compagnie régulière Turkish Airlines
Départ Arrivée Vols
Paris - Charles de Gaulle CDG
17/08/2020 - 11:20
Istanbul IST
17/08/2020 - 15:50
TK1822
Istanbul IST
17/08/2020 - 17:15
Bakou GYD
17/08/2020 - 21:05
TK334
Batumi BUS
29/08/2020 - 10:15
Istanbul IST
29/08/2020 - 11:25
TK391
Istanbul IST
29/08/2020 - 12:55
Paris - Charles de Gaulle CDG
29/08/2020 - 15:35
TK1825

Départ de Province

Si vous souhaitez un départ de province, notre service transport effectuera la recherche la plus adaptée. Selon les destinations, les départs de province s'effectuent soit sous forme de pré et post acheminement vers Paris, soit, pour l'Europe notamment, sous forme de vol direct de votre ville vers le lieu de destination. Consultez notre Service Clients pour une étude spécifique.

Détails du prix

Tarifs
En chambre Double (2 personnes, 1 lit double) 2 750,00 € / personne
En chambre Twin (2 personnes, 2 lits séparés) 2 750,00 € / personne
En chambre individuelle supplément +540,00 € / personne

Taxes aériennes au 14 octobre 2019, comprises dans le prix : 260,00 € dont 88,00 € de taxe d'aéroport

Ce prix est garanti pour un nombre de participants compris entre 13 et 20 personnes. Au-dessous de ce nombre, nous nous réservons le droit d'annuler le départ ou de vous proposer un supplément petit groupe pour le maintien du voyage avec un nombre inférieur de participants.

Ces prix sont indépendants des éventuelles fluctuations de change Euro / Dollar.

Ces prix comprennent :

  • l'assistance au départ de Paris pour les personnes voyageant avec le groupe ;
  • les vols réguliers internationaux ;
  • les taxes d'aéroport ;
  • l'hébergement en hôtels 3* et 4* N.L. (normes locales) ;
  • la pension complète, hors boissons ;
  • les trajets en autocar privé (un par pays) ;
  • l'accompagnement d'un guide national francophone sélectionné (un par pays) ;
  • les entrées dans les sites mentionnés dans le programme ;
  • les frais d'obtention du visa azerbaïdjanais ;
  • l'assistance rapatriement.

Ces prix ne comprennent pas :

  • les boissons ;
  • le port des bagages ;
  • les dépenses personnelles ;
  • les pourboires aux guides locaux et aux chauffeurs ;
  • l'assurance optionnelle annulation, bagages et interruption de séjour.

Informations pratiques

Géorgie

Formalités pour les ressortissants français : un passeport en cours de validité est nécessaire.
Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées : ambassade de Géorgie (fonctions consulaires assurées par l'ambassade) - 104, avenue Raymond Poincaré 75116 Paris - Tel : 01.45.02.16.16 - Site web : http://www.ambassadegeorgie.fr/

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Heure locale : le décalage horaire est de 3 heures en plus par rapport à la France en hiver, et de 2 heures en été.

Climat : la meilleure période pour se rendre en Géorgie est l'été, de mai à septembre. Le climat est doux et ensoleillé, les températures moyennes pourront varier entre 15 et 25°C en juin et septembre, 20 et 25° en août
et 10 à 19° en octobre mais en altitude les nuits seront fraîches, c'est pourquoi nous vous conseillons d'emporter des vêtements chauds.

Santé : il est recommandé de ne pas boire d'eau du robinet et de ne pas manger de fruits non pelés. Il est en outre conseillé, en plus de vos médicaments habituels, d'emporter une pharmacie bien fournie : remèdes contre les troubles intestinaux, d'antalgiques, crème antibiotique, crème contre les piqûres d'insectes, crème solaire, collyre, antibiotique à large spectre, pansements, etc. Aucun vaccin n'est exigé mais il est préférable d'être à jour des rappels de vaccinations hépatite A et B, et DT-Polio.
Par ailleurs, certains médicaments délivrés sur ordonnance en Europe ne sont pas autorisés en Géorgie. Ceci concerne notamment les opiacés. Par conséquent, si vous suivez un traitement médical, il est fortement recommandé de vérifier auprès de l'ambassade de Géorgie en France, avant votre départ, que tous les médicaments en votre possession sont autorisés en Géorgie, de vous munir d'un original et de copies de votre ordonnance médicale et de déclarer l'intégralité de vos médicaments lors du contrôle de la douane à l'entrée.

Altitude : certains voyages incluent quelques montées en altitude pouvant dépasser 2 000 mètres, nous vous invitons à consulter votre médecin traitant, afin de vous assurer que votre état de santé le permet, et éventuellement prévoir des médicaments contre le mal des montagnes.

Change : la monnaie locale est le Lari géorgien. A ce jour, 1 euro = 3,18 GEL (janvier 2020). Les cartes bancaires ne sont que très rarement acceptées (éventuellement dans quelques hôtels à Tbilissi), mais les bureaux de change acceptent les dollars ainsi que les euros.

Pourboires : il est conseillé de prévoir 1 € par personne et par jour pour le chauffeur et 2 € pour le guide, tout en sachant qu'un pourboire n'est jamais obligatoire et qu'il reste à votre discrétion.

Restaurants : les repas sont organisés dans des restaurants en ville, offrant une cuisine saine mais peu variée.

Réseau routier : l'état des routes est correct mais le relief montagneux oblige à rouler doucement. Cette façon de voyager est indispensable à une bonne découverte de la destination, de plus elle permet d'apprécier les paysages.

Hôtels : l'hôtellerie n'est pas très développée en Géorgie, hormis à Tbilissi. La classification locale correspond rarement à nos critères néanmoins le niveau d'hébergement est tout à fait acceptable.

Électricité : les normes européennes sont en vigueur.

Téléphone : pour appeler de France vers la Géorgie, composer le 00 995 suivi du numéro du correspondant.

Azerbaïdjan

Formalités pour les ressortissants français : un passeport valide 6 mois après le retour du voyage est obligatoire. Nous nous chargeons de l'obtention des visas. Pour cela, une copie couleur de votre passeport vous sera demandée environ 45 jours avant le départ.
Nous attirons votre attention sur le fait que la procédure de visa s'obtient par le biais d'une invitation, laquelle est soumise à acceptation par les autorités azerbaïdjanaises.

L'entrée en Azerbaïdjan est formellement interdite aux personnes détentrices d'un visa délivré par les autorités de facto du Haut-Karabakh, ou d'un tampon signalant un séjour au Haut-Karabakh ou dans l'une des sept régions occupées d'Azerbaïdjan.

Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées : ambassade d'Azerbaïdjan - 78, avenue d'Iéna 75116 Paris - Tel : 01 44 18 60 20 - Site web : http://paris.mfa.gov.az/

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Heure locale : le décalage horaire est de 2 heures de plus en été et de 3 heures de plus en hiver. Quand il est midi en France, en Azerbaïdjan il est 14 heures en été et 15 heures en hiver.

Climat : la situation géographique de l'Azerbaïdjan lui confère un climat particulièrement variable selon la région. En été, la température moyene dans la capitale, considérée comme zone subtropicale sèche, peut varier de 20 à 30°C, avec des vents fréquents. L'automne est plus frais avec des températures moyennes comprises entre 13 et 20°. La région du sud-ouest est elle considérée comme subtropicale humide, mais l'air de la Caspienne maintient une certaine douceur sur la région.

Santé : aucune vaccination n'est obligatoire, cependant il est préférable d'être à jour des rappels de vaccinations. Outre vos médicaments, si vous suivez un traitement, emportez une petite pharmacie de voyage qui comportera les soins de première nécessité pour coupures, brûlures, piqûres d'insectes, maux de tête, embarras gastriques, antalgique, etc... Munissez-vous de crèmes solaires protectrices.

Douane : à l'entrée, le contrôle se limite le plus souvent à une simple déclaration verbale et il est rare que les douaniers demandent à voir le contenu de vos bagages. Depuis le 13 janvier 2016, toute personne qui entre ou sort d'Azerbaïdjan avec une somme de 1 000 USD ou plus est tenue de la déclarer à la douane, et doit pouvoir en justifier la provenance par un reçu bancaire.
En visitant des sites archéologiques, abstenez-vous de ramasser tout objet antique, même s'il s'agit d'un minuscule tesson de céramique. Si vous rapportez un tapis, son exportation doit être soumise à autorisation (quelle que soit son année de fabrication), la plupart des vendeurs de Bakou vous proposeront d'effectuer la démarche et les boutiques se chargent de l'expédition, mais les frais d'envoi ne sont pas inclus dans le prix et peuvent être assez onéreux. L'importation de caviar est limité à 250 grammes par personne, et selon la quantité, elle peut-être taxée sur une base tarifaire indexée sur un prix par kilo qui peut être assez élevé. Cela dit, les douaniers ne s'attarderont pas sur un petit pot.

Change : la monnaie locale est le Manat, réévalué début 2006. 1 EUR = 1.89 AZN (décembre 2019). Tous les postes frontières et tous les aéroports proposent des guichets de banque qui vous offriront les meilleurs cours.
Les cartes bancaires Visa, American Express et Mastercard sont acceptées presque partout pour régler vos achats. Dans les grandes villes, la plupart des banques sont pourvues de distributeurs automatiques, mais ils sont beaucoup plus rares en dehors des grandes villes. Nous vous conseillons de prévoir de l'argent en espèces pour vos dépenses en province.

Tenue vestimentaire : lors de la visite des mosquées, il convient de faire preuve de tact et de discrétion. Déchaussez-vous quand le gardien vous le demandera. Dans certains lieux de prière, on demandera aux femmes de dissimuler leur chevelure sous un foulard.

Photo : en général il n'est pas autorisé de prendre des photos à l'intérieur d'une mosquée - surtout si celle-ci est en activité - ainsi qu'à l'intérieur des mausolées. Demandez son accord à toute personne que vous voudriez photographier et en cas de refus, ne vous formalisez pas, il s'agit peut-être d'une réticence d'origine religieuse.

Pourboires : le pourboire pour les chauffeurs et le guide local n'a aucun caractère d'obligation mais il est d'usage, lorsque vous êtes satisfait, de donner environ 1 € par jour et par personne aux chauffeurs et 2 € par jour et par personne au guide local tout en sachant qu'un pourboire n'est jamais obligatoire et qu'il reste à votre discrétion.

Electricité : le courant électrique 220 volts est partout d'usage. Les prises de courant sont de type européen.

Téléphone : pour téléphoner en France, composer le 00 33 puis les 9 chiffres du numéro de votre correspondant (sans le zéro initial). Les téléphones mobiles fonctionnent.

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ sur le site de la chaîne météo ou de météo France.

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Géorgie

Histoire
- N. Assatiani & A. Bendianachvili, Histoire de la Géorgie, L'Harmattan, Paris, 1987
- N. Gougouchvili, D. & O. Zourabichvili, La Géorgie, Que sais-je ? Presses Universitaires de France, Paris, 1983
- Hoesli E., A la conquête du Caucase, épopée géopolitique et guerres d'influences, édition des Syrthes

Art et littérature
- Roustaveli C, Le Chevalier à la Peau de Tigre, Gallimard, Paris
- L'Art des Ciseleurs Géorgiens, Grund, Paris
- Novakova A., Contes du Pays du Caucase, Grund, Paris
- L'Or et les Emaux Géorgiens, Editions Cercle d'art, Paris
- La Géorgie, Editions Brepols, Paris
- Velmans T., Miroir de l'Invisible, , A. Alpago Novello, Zodiaque

Éditions Faton
- Dossiers d'Archéologie n°88 - La Géorgie, au pays de la Toison d'Or

Azerbaïdjan

  • L'Azerbaïdjan, A. Constant , Ed. Karthala, Collection : Méridiens
  • Histoire des peuples de l'ex-URSS du IXe siècle à nos jours, H. Bogdan, Ed. Perrin, Paris
  • Atlas géopolitique du Caucase. Russie, Géorgie, Arménie, Azerbaïdjan : un avenir commun possible ?, J. Radvanyi et N. Béroutchachvili, Ed. Autrement, Paris
  • L'Arménie, l'Azerbaïdjan et la Géorgie de l'indépendance à l'instauration du pouvoir soviétique 1917-1923, S. Afanasyan, Ed. L'Harmattan, Paris
  • Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie: l'an V des indépendances. La Russie 1995-1996, R. Berton-Hogge, Ed. La Documentation Française, Paris
  • Dictionnaire de l'Asie Centrale, C. Poujol, Ed. Ellipses Marketing, Paris
  • Les 1001 Routes de la Soie, C. Collin Delavaud, Ed. L'Harmattan
  • La Musique traditionnelle de l'Azerbaïjan et la science des muqams, J. During, Ed. Valentin Koerner publié à Baden-Baden
  • Armes et guerriers du Caucase, les traditions guerrières des peuples caucasiens, I. Lebedynsky, Ed. L'Harmattan
 17 - 29 août 2020
A partir de
2 750 €
Tarif TTC par personne

Circuit de
13 jours

Petit groupe de
8 à 20 participants

Autres départs

 17 - 29 août 2020
2 750 €
Inscriptions
 ouvertes
 bientôt ouvertes
 sur demande
 closes