Inde : Karnataka, merveilles d'architecture


Circuit 14 jours

Voyage sur-mesure en Inde, de Bangalore à Goa

Ce voyage est proposé sur mesure uniquement, aux dates de votre choix. Contactez-nous pour en savoir plus.

D’une grande richesse culturelle, le Karnataka illustre la diversité du patrimoine indien. On y découvre ainsi l’art des différentes dynasties : les premiers temples maçonnés sous les Chalukyas, les sculptures exubérantes et raffinées des Hoysalas, les temples grandioses des Vijayanagar. Mais également les mosquées de Bijapur, les églises baroques de l’ancienne colonie portugaise de Goa, le palais de Maharadja de Mysore, sans oublier les réserves naturelles : un étonnant foisonnement !

Principales étapes : Bangalore, Mysore (Sonnathpur, Srirangapattana), Coorg (Madikeri), Sravanabelagola, Chikmagalur (Belur, Haledid), Amrithapura, Chitradurga, Hospet (Hampi), Badami (Mahakoota, Pattadakal, Aihole), Bijapur, Belgaum, Goa.

Orients Plus :

• les joyaux architecturaux inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, vestiges des dynasties rivales ;
• détente à Goa en fin de voyage.

Programme

1 Bangalore

Accueil par votre guide local et installation à l'hôtel.
Votre première journée sera consacrée à la visite de Bangalore, ville très dynamique, réputée pour être un pôle technologique et scientifique, elle est néanmoins pourvue de sites culturels intéressants. Le fort de Bangalore a été construit par Kempe Gowda puis agrandi par le légendaire Tipu Sultan, sultan de Mysore au XVIIe siècle. Vos pas vous mèneront ensuite au parc de Lalbagh, jardin botanique de 97 hectares dessiné pour Haidar Ali, père de Tipu Sultan. Le parc Cubbon, avec une superficie de 1 200 hectares, est un autre des nombreux parcs de cette ville universitaire. Il a été créé par le vice-roi britannique en 1854.
La journée se terminera au musée gouvernemental, bâtiment colonial à la façade écarlate abritant une collection de miniatures et sculptures intéressante. Enfin, l’édifice public Vidhan Soudha, siège de l'état du Karnataka, offre une architecture mêlant influences britannique et dravidienne.
Nuit à l’hôtel à Bangalore.

2 Bangalore, Mysore (Somnathpur)

(Environ 140 km)
Dans la matinée, vous quitterez par la route la très moderne et cosmopolite Bangalore pour vous rendre à Mysore. En chemin, visite de l’un des très grands exemples d’architecture Hoysala, érigé en 1268, le temple Kesava de Somnathpur.
Dans la soirée, vous atteindrez Mysore, surnommée la "ville des parfums" (le palais est illuminé le dimanche soir seulement).
Installation à votre hôtel.
Nuit à l’hôtel à Mysore.

3 Mysore (Srirangapatnam)

Journée de visite de l'ancienne capitale du Karnataka, cité verdoyante célèbre pour son jasmin et son bois de santal. La matinée débutera avec la visite des splendides marchés de la ville qui comptent parmi les plus colorés du pays.
Découverte de l’imposant palais de maharadja, de style indo-musulman, construit en 1912. C'est une débauche de miroirs, mosaïques, verres colorés, dorures, plafonds en acajou, portes d'argent massif, colonnes ouvragées... Vous poursuivrez votre découverte par une promenade sur la colline qui domine la ville : quelque mille marches vous mèneront alors au temple en granit de Chamundeswari doté d'une porte monumentale en argent massif.
En redescendant, vous pourrez admirer l'impressionnante statue de Nandi, le taureau de Shiva. Enfin, vous pourrez effectuer une visite libre du palais d'été de Srirangapatnam du sultan Tippu.
Nuit à l'hôtel à Mysore.

4 Mysore, Coorg (Madikeri)

(Environ 120 km)
Départ en direction de Coorg, actuelle Kodagu, située dans les collines. Ce lieu est d’une beauté naturelle extraordinaire : des forêts tropicales, des rivières et chutes d’eau, des collines font de cette région "l’Ecosse du sud de l’Inde".
Installation à l’hôtel.
Dans l'après-midi, vous gagnerez Madikeri, station d'altitude située à proximité de Kodagu. L'occasion de visiter son fort, ainsi que le bouddha d’or qui est l'une des attractions de la région.
Nuit à l’hôtel à Coorg.

5 Coorg, Chikmagalur

(Environ 180 km)
Vous prendrez ce matin la route vers la ville d'Hassan dont le nom provient de la déesse Hassanamba. La ville fut fondée par Channa Krishnappa Naik au XIe siècle et la dynastie Hoysala domina les lieux du XIe au XIVe siècle.
En route, vous vous arrêterez à Sravanabelagola, haut lieu de pélerinage jain, pour sa statue monolithe de Gomateshvara. On y accède par un escalier de plus de six cents marches.
Continuation vers Chikmagalur. Installation à l’hôtel et nuit.

6 Chikmagalur (Belur, Halebid)

(Environ 85 km aller/retour)
Aujourd'hui, visite de Belur et Halebid, sites majeurs de l’art hindou et plus particulièrement de la dynastie des Hoysala.
Belur est le premier site construit par la dynastie des Hoysala (XIe et XIIe siècles), sur un plan en étoile. Les nombreux et admirables reliefs relatent des scènes de batailles qui opposèrent Vishnuvardhana, roi hoysala aux Chola, dynastie régnante du Tamil Nadu. A Halebid, le temple de Hoysaleshwara apparaît comme un joyau par la qualité de ses sculptures. Aucun détail n’est négligé dans cet époustouflant récapitulatif des grands mythes hindous.
Nuit à l’hôtel à Chikmagalur.

7 Chikmagalur, Hospet

(Environ 300 km)
Journée de route vers Hospet, porte d’entrée de l'ancien royaume d'Hampi dont les ruines surgissent des montagnes.
Vous ferez une halte au temple d'Amrithapura, près de Tarikere, dont les reliefs racontent avec force et détails la vie de Krishna ainsi que des scènes du Mahabarata. Toujours en chemin le fort de Chitradurga datant du Xe siècle sera prétexte à un autre arrêt.
Nuit à l’hôtel à Hospet.

8 Hospet (Hampi)

Deux journées sont nécessaires à la visite de ce site exceptionnel inscrit au patrimoine mondial par l'UNESCO. Ultime souvenir du royaume de Vijyanagar, Hampi présente un ensemble monumental hindou rassemblant temples et palais. Situés sur les berges de la Tungabadhra, ces témoins bâtis et lacunaires de ce royaume détruit par les sultans du Deccan, s'élèvent au milieu des rochers de granit ocre. C’est l’un des sites archéologiques les plus fascinants du pays. Hampi tirait ses richesses du commerce des épices et du coton.
Nuits à l’hôtel à Hospet.

10 Hospet, Badami (Aihole, Pattadakal)

(Environ 130 km)
Vous prendrez la route vers Badami. Des trois sites partiellement rupestres, vous vous rendrez tout d'abord à Aihole et son célèbre temple dédié à Durga inscrit au patrimoine mondial par l'UNESCO. Puis Pattadakal et ses chefs-d’œuvre de l’art hindou datant du VIe au VIIIe siècle.
Si le temps imparti le permet, vous aurez l'occasion de faire un arrêt aux temples Chalukyas de Mahakuta.
Arrivée à Badami en fin de journée.
Nuit à l'hôtel à Badami.

11 Badami, Bijapur

(Environ 125 km)
Le matin, découverte du remarquable site de Badami, ancienne capitale de la dynastie des Chalukyas, située au pied de collines de grès rouge et sur les rives du lac d'Agastya. Excavés des parois de pierre, ces temples sont un acte de foi pour les dieux autant qu'une prouesse technique.
Puis départ pour Bijapur. A l'arrivée, vous visiterez le mausolée d'Ibrahim Rouza : le Golgumbaz. Bâti en 1659, ce dôme gigantesque serait le plus grand après celui de Saint-Pierre de Rome.
Nuit à l'hôtel à Bijapur.

12 Bijapur, Belgaum, Goa

(Environ 340 km)
Aujourd'hui vous prendrez la route vers Goa et ferez une halte, à mi-parcours environ, pour visiter le fort de Belgaum construit par Jaya Raya en 1204 où le mahatma Gandhi fut emprisonné.
Arrivée dans la soirée à Goa.
Nuit à l'hôtel à Goa.

13 Goa

Découverte de "Old Goa", notamment ses églises et couvents inscrits au patrimoine mondial par l'UNESCO. L'occasion d'évoquer l'histoire de l'ancienne capitale des Indes portugaises ainsi que celle de l'évangélisation en Asie notamment par saint François-Xavier dont le tombeau se situe dans la basilique du Bom Jesus.
Après-midi libre.
Nuit à l'hôtel à Goa.

14 Goa, envol vers Bombay

Matinée libre.
Transfert à l'aéroport pour prendre le vol Goa / Bombay.
Fin de nos services.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Hébergement

L'hébergement (classification en normes locales):

Bangalore : hôtel Royal Orchid Central 4*
Mysore : hôtel Southern Star 4*
Coorg : hôtel Windflower 4*
Chikmagalur : hôtel Java Rain 4*
Hospet : hôtel Royal Orchid 3*
Badami : hôtel Badami Court 3*
Bijapur : hôtel Pearl 3*
Goa : hôtel Citrus 4*

Si ces hôtels devaient être modifiés ils le seraient pour des hôtels de catégorie similaire.

Détails du prix

Voyage sur-mesure aux dates de votre choix :

Exemple de prix en 2018-2019

Base 2 participants : 1 785 € par personne
Base 3-5 participants : 1 640 € par personne
Suppl.Chambre individuelle : 750 €

Ces prix sont calculés sur la base d'1 EUR = 78 INR.
Ils sont valables pour la période du 01/10/2018 au 20/12/2019, sous réserve de disponibilité aérienne et terrestre au moment de la réservation ferme. Nous vous invitons à contacter notre équipe Orients pour vérifier les disponibilités aux dates souhaitées.

Ces prix comprennent :

  • le vol domestique de Goa à Bombay ;
  • l'hébergement en chambre double en hôtels de 1ère catégorie (5*, 4* et 3*) ;
  • des guides francophones ou anglophones selon disponibilité ;
  • les trajets en véhicule privé ;
  • les entrées dans les sites mentionnés au programme ;
  • l'assurance assistance-rapatriement.

Ces prix ne comprennent pas :

  • les vols internationaux Paris / Bangalore et Bombay / Paris, ainsi que les taxes d'aéroport ;
  • les repas ;
  • les boissons ;
  • les frais de visa ;
  • le port des bagages ;
  • les dépenses personnelles ;
  • les pourboires aux guides locaux et aux chauffeurs ;
  • l'assurance optionnelle annulation, bagages et interruption de séjour.

Informations pratiques

Inde

Achats : en Inde du Sud, les tentations sont multiples : saris splendides, tissus peints, soies épaisses et colorées, objets en cuivre jaune, peintures sur bois, jouets de bois laqués, bijoux en perles, en or ou en argent, instruments de musique, parfums, épices d'excellente qualité, objets artisanaux en coquillage ou en palme. L'Inde produit aussi de superbes tapis en laine et soie.
Attention, il est interdit d'exporter des antiquités de plus de 100 ans d'âge.
L'exportation des animaux sauvages ou des produits d'origine animale est interdite ou strictement contrôlée. Il est donc conseillé aux voyageurs d'obtenir un certificat de vente légitime pour ces produits et le permis d'exporter pour éviter des problèmes au moment du départ.

Adresses utiles - Ambassade de France à Delhi - 2/50-E Shantipath Chanakyapuri - New Delhi - 110 021
Tél: (00 91) (11) 4319 6100 - Fax : (00 91) (11) 4319 6119 - E-mail : webmaster@ambafrance-in.org - Internet : http://ambafrance-in.org

Monnaie : la monnaie locale est la Roupie indienne, composée de 100 unités.

Pour consulter les taux de change : http://www.xe.com/fr/currencyconverter ou http://www.boursorama.com/bourse/devises

Il est interdit d'importer ou d'exporter des roupies. Il n'y a pas de restriction sur la somme de monnaie étrangère ou de chèques de voyage qu'un touriste peut amener en Inde. Vous pouvez partir avec des euros (en chèques de voyage par sécurité) ou toute autre monnaie européenne. Le change doit être fait dans les bureaux de change autorisés (ex : Western Union, ATM) ou les banques ou les hôtels qui délivreront un certificat d'encaissement. Ce certificat permettra de rechanger l'argent non dépensé en monnaie étrangère au moment du départ à l'aéroport.
Les cartes bancaires internationales type Visa sont bien acceptées dans la plupart des hôtels, restaurants et magasins de standing.

Bagages : prévoyez des bagages fermant à clef. Vous les identifierez avec des étiquettes Orients. Poids maximum en soute : 20 kg. Un seul bagage à main est toléré dans l'avion.
N'ayez ni couteau, ni ciseaux, ni briquet, ni allumettes, ni pince à épiler etc. dans votre sac à main pour voyager en avion (vols internationaux ou domestiques), ils vous seraient confisqués (mettez-les plutôt dans votre bagage en soute).

Climat : l'Inde a trois saisons principales : l'hiver, l'été et la mousson. Il y a 5 mois d'hiver (de novembre à mars). Au nord de l'Inde, à cette époque la température varie entre 12 et 25°C à des endroits tels que Delhi, Jaipur, Agra, Bénarès. Dans le Sud, la température est voisine de 21 à 28°C. Ces moyennes, en revanche, ne sont pas valables en montagne, la température baissant en fonction de l'altitude.
Les mois d'été, avril à juin, sont chauds dans presque tout le pays.
La mousson s'étale normalement entre les mois de juin et août, les régions les plus touchées étant la côte sud-ouest et le Nord-est.
Il y a également une petite mousson dans la région du Sud-est (Madras) de mi-octobre à mi-décembre environ.
L'Inde du Sud jouit d'un climat chaud toute l'année. Février marque la fin de l'hiver et le début de la saison très sèche et très chaude. Il est difficile de donner une moyenne de référence pour ce mois, la température pouvant augmenter de 15°C entre le début et la fin février et varier en fonction de la proximité de la mer. Malgré cette réserve, c'est une période à laquelle il est agréable de voyager car le temps est toujours ensoleillé et la température dépasse rarement 30°C. Cotonnades et chaussures légères sont les mieux adaptées à cette saison. Cependant, il faut prévoir un lainage (celui que vous aurez au départ de Paris, par exemple ...) pour le séjour à Periyar : si la température y est douce dans la journée, matinées et soirées peuvent être très fraîches (moins de 10°C).

Courant : le courant est de 220 volts. Munissez-vous d'un adaptateur universel pour brancher ou recharger vos appareils.

Courrier : le délai d'acheminement du courrier expédié en France est d'une durée variable. En règle générale, il vaut mieux mettre votre courrier sous enveloppe.

Cuisine / spécialités locales

Petit-déjeuner indien : au Tamil Nadu
- Dosa, délicieuse crêpe de riz croustillante cuite au beurre clarifié, parfois fourrée d'une purée de pomme de terre au curcuma et fenougrec (massala dosa, servie avec un chutney (condiment) au lait de coco)
-Idl i, gâteau de riz moulu cuit à la vapeur
- Vada, beignet de farine de riz et de lentilles
- Uthappam, crêpe de pomme de terre et oignons
Tous ces en-cas sont servis avec du sambar, soupe liquide de lentilles et légumes cuits aux épices. Ils peuvent être pris à tout moment de la journée et constituer un repas léger.

Petit-déjeuner indien : au Kerala
- Appam, crêpe de riz cuite au lait de coco, avec (non veg) ou sans œuf (veg), servie avec une banane cuite à la vapeur et un jus de coco frais
- Iddi appam, nouilles de riz cuites à la vapeur, servies avec du lait de coco et du sirop de palme

Petit-déjeuner occidental : dans tous les hôtels, vous trouverez toasts, beurre et confiture, œufs (brouillés, sur le plat ...).

Repas : la cuisine de l'Inde du Sud est épicée, bien sûr, mais pas nécessairement pimentée. A vous de choisir si vous voulez manger "hot" ou "spiced". En général, on cuisine à l'huile ou au beurre clarifié (ghee) au Tamil Nadu, à la vapeur au Kerala.

D'autre part, les gens du Sud sont beaucoup plus végétariens en moyenne que ceux du Nord. Cette cuisine "veg" est délicieuse et variée. Elle permet de faire des repas légers et savoureux.

Outre les différents snacks cités plus haut, le repas de base servi au Kerala et au Tamil Nadu dans les petits restaurants comme dans les hôtels est le thali. Le thali est un plateau sur lequel sont disposés en moyenne sept petits bols de préparations variées : poril (pommes de terre frites en massala), raita (mélange de tomates, oignons, concombres et yoghourt), poori (beignets de légumes), dhal (soupe de lentilles roses aux épices), pickles (légumes au vinaigre), chutney (condiment de légumes et de fruits sucré-salé, plus ou moins relevé)... On mange ces différentes préparations avec les doigts de la main droite lorsqu'on est hindou orthodoxe ... ou avec une cuillère. Le thali se mange accompagné de riz (brun au Kerala) à volonté, arrosé ou non de ghee et de pain (naan- pain de farine de froment levée, "plain" c'est-à-dire nature ou fourré de fromage ou de beurre - roti - galette de farine de froment - ou pappad - galette de farine de lentilles épicée et croustillante). Au Kerala, le thali peut être servi sur une feuille de bananier. Autre plat populaire et copieux, le biryani, riz sauté aux œufs, légumes et poulet, légèrement parfumé à la cannelle.

Mahabalipuram et toute la région de la côte de Coromandel sont réputées pour leurs fruits de mer en général, leurs langoustes en particulier. Une occasion de faire une délicieuse folie. On peut également y manger des darnes de poissons grillées. Sur toute la côte du Kerala, poissons, seiches, calamars et gambas géants abondent. A Cochin, on peut acheter la matière première au marché (seiches et une gambas géantes).

Partout enfin, on trouve toutes sortes de curries (mélanges d'épices, à la tomate au Tamil Nadu, au lait de coco au Kerala) qui servent à accommoder légumes, fromage blanc, viandes ou poissons. Les plus fameux sont le vindaloo de Goa (marinade de vinaigre, tomates, épices et yoghourt) et le chettinad (curry parfumé à l'ail et très relevé).

La plupart des hôtels proposent également la cuisine moghlaï de l'Inde du Nord, en particulier les viandes tandoori (viandes marinées dans un mélange d'épices et de yoghourt et cuites dans un four spécial).

Formalités pour les ressortissants français : un passeport valable six mois après le retour et comportant au moins 3 pages vierges dont 2 pages face à face est nécessaire ainsi qu'un visa obtenu avant le départ. Nous pouvons nous charger de l'obtention des visas (tarifs et délais d'obtention sur demande auprès de l'équipe Orients).

Heure locale : le décalage horaire est de 4 heures 30 de plus qu'à Paris en hiver et 3 heures 30 en été.

Hôpitaux : n'importe quelle ville ou bourgade en Inde possède un ou plusieurs hôpitaux agréés par le gouvernement en plus de médecins privés. Par ailleurs, beaucoup d'hôtels ont leur propre médecin et leur propre pharmacie ouverte 24h/24.

Mendicité : en règle générale, toutes les personnes qui sont susceptibles de vous importuner à un moment ou un autre de votre voyage, lors par exemple de visites, peuvent être évitées le plus simplement du monde en adoptant à leur égard une attitude d'ignorance totale (comme le font d'ailleurs les Indiens). A partir du moment où vous portez un seul regard en direction d'un mendiant qui vous sollicite ou faites le moindre geste vers un objet que vous propose un vendeur dans la rue, ceux-ci ne vous laisseront pas de répit.

Si vous souhaitez donner à un mendiant, assurez-vous qu'il est bien seul, sinon vous risquez de voir arriver tous les autres mendiants.
En règle générale, sachez que les Indiens donnent une demi-roupie ou une roupie. Il serait incongru de donner plus de cinq roupies, ce qui aurait pour effet immédiat de voir ce mendiant abandonner une mendicité souvent à caractère religieux (les hindous sont souvent sollicités à la sortie des temples où le fidèle a le devoir de donner l'aumône aux pauvres) pour se consacrer à une mendicité exclusivement touristique devant les lieux fréquentés essentiellement par les étrangers.

Ne jamais donner quoi que ce soit à un enfant, pas même un bonbon ou un stylo ; c'est en effet le meilleur moyen de voir se former une bande d'enfants à vos trousses criant à tue-tête : « bonbon, pen ». Sachez que si un enfant parvient de temps en temps à obtenir quelques pièces ou billets dans la rue de la part des étrangers, ses parents risquent rapidement, devant l'aubaine, de lui demander de traquer les touristes plutôt que d'aller à l'école ou d'apprendre un métier. Soyez conscient de votre responsabilité personnelle vis-à-vis de la population locale en tant que voyageur.
Sachez néanmoins qu'au cours de votre voyage, vous ne rencontrerez pas plus de mendicité qu'au cours d'une visite de Paris...

Photos : pour votre information, la luminosité est très forte dans la journée, l'éclairage superbe le matin et le soir. N'oubliez pas d'avoir avec vous une pile de rechange pour votre appareil et protégez-le de la poussière. Si vous utilisez un caméscope, pensez à vos batteries de rechange. Pour les recharger, emportez un adaptateur multiprise (220 volts / 240 volts) ou une prise voleuse adaptable aux douilles des ampoules électriques. Sachez que sur la plupart des grands sites, un droit de prise de vue est exigé: modique pour les appareils photos, il peut être hors de prix pour les caméras. Si vous disposez d'un Polaroïd, n'hésitez pas à l'emporter : offrir une photo est le plus beau cadeau que l'on puisse faire.

Pourboires : que ce soit dans les hôtels, avec les guides, le chauffeur ou nos équipes locales dans les villages, aucun pourboire n'est obligatoire. Ne donnez que lorsque un service vous a été effectivement rendu et que vous tenez à témoigner votre entière satisfaction. Le pourboire est une récompense et un remerciement dont vous devez garder l'initiative.
Si vous désirerez prévoir un budget pourboires, voici quelques indications (ces budgets sont donnés à titre indicatif).

Par bagage : au porteur d'un hôtel 3* : 30 INR, au porteur d'un hôtel 5* : 50 INR
Par repas : au serveur d'un restaurant 3* : 30 INR, au serveur d'un restaurant 5* : 50 INR

Chauffeurs et guides (par jour, à diviser par le nombre de voyageurs):
En individuel (entre 1 et 6 personnes) : au chauffeur de la voiture : 350 INR, au guide local : 300 INR

Recommandations :
- ne jamais boire l'eau du robinet, même pour se laver les dents. Certains hôtels mettent une petite bouteille d'eau minérale à disposition, de toute façon, il est très facile de se procurer de l'eau minérale. Faites en provision dans la rue, elle est bien meilleur marché qu'à l'hôtel ;
- consommer viandes et poissons suffisamment cuits ;
- peler les fruits et légumes avant de les consommer ;
- se protéger du soleil (chapeau, protection solaire) ;
- se laver les mains avant et après chaque repas (les mains sales transmettent les maladies, notamment le choléra).

Santé : aucune vaccination n'est obligatoire, sauf la vaccination contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance d'Afrique et d'Amérique du Sud.

Vaccinations recommandées : diphtérie, tétanos, poliomyélite, hépatite A.

Paludisme : il est présent toute l'année dans tout le pays. Pour un séjour touristique, une prévention s'impose, contacter votre médecin traitant ou l'institut pasteur www.pasteur.fr pour connaître la meilleure prophylaxie.
Pensez à emporter à la fois une crème répulsive et un spray (pour pays subtropicaux).

Trousse du voyageur (liste indicative) : vos médicaments habituels en quantité suffisante, crème solaire, sparadrap, bandages et pansements stériles, compresses alcoolisées en sachets, pommade antiseptique efficace (pas de mercurochrome), pommade antiprurigineuse, remède contre les troubles intestinaux, comprimés antiseptiques pour désinfecter l'eau, antibiotique oral à large spectre, pommade ophtalmique désinfectante (sans corticoïde), décongestionnant nasal.

Pour votre information, depuis octobre 2008, il est interdit de fumer, comme en France, dans tous les lieux publics, restaurants etc.

Téléphone : les portables européens fonctionnent très bien en Inde. Nous vous déconseillons de téléphoner depuis les hôtels car les minutes coûtent très cher alors que dans la rue, dans toutes les villes et villages, vous trouvez des échoppes STTD-ITD (souvent signalées par des grands panneaux jaunes) où vous paierez 3 ou 4 fois moins cher vos communications vers la France (l'opérateur vous remet un "ticket de caisse" avec le temps passé et le prix). N'hésitez pas à les utiliser. Vous pouvez également acheter une carte indienne à mettre dans votre téléphone portable pour les communications en Inde, le coût est très bas.
Emportez vos ordinateurs portables ou tablettes, tout fonctionne en Inde.

Transport : tous les trajets intérieurs s'effectueront à bord de véhicules climatisés. Les trajets sont souvent longs notamment entre Chikmagalur et Hospet, et entre Bijapur et Goa. Ils sont entrecoupés par de nombreuses étapes. Les chauffeurs sont très compétents et conduisent avec beaucoup de sang froid : il en faut lorsqu'on conduit sur des routes asphaltées, mais étroites, où circulent bus de ligne bondés et chars à bœufs. On progresse rarement à plus de 35-40 km/heure. Les bagages voyagent avec vous. Soyez indulgents quant à l'état des véhicules. L'état des routes ne les ménage pas.

Tenue vestimentaire : entre novembre et mars, il est recommandé d'avoir des lainages dans le Nord tandis que dans le Sud des cotons légers sont suffisants.
D'avril à août, des vêtements en coton sont recommandés partout, (plus des lainages pour les régions en altitude) et un imperméable léger ou un parapluie pendant la mousson.

Emportez des vêtements légers et confortables. Sachez que les shorts sont indécents, même pour les messieurs, ainsi que les "dos nus" en particulier lors des visites de temples.
Les critères de beauté sont différents de chez nous : les Indiennes en sari ont le ventre à l'air alors qu'elles ont toujours les épaules et les jambes couvertes. Pour les visiteurs, la tenue idéale demeure pantalon ou jupe longue légère et chemisette ou T-shirt. Une étole ou une écharpe légère vous permet de vous couvrir en cas de besoin.

Vos chaussures doivent être légères et confortables, mais faciles à enlever puisqu'il faut se déchausser pour visiter les temples. Dans certains temples, et à certaines heures de la journée, le pavement chauffé par le soleil peut être insupportable pour vos plantes de pied : ayez toujours une paire de chaussettes ou de chaussons d'avion dans votre sac à main pour pallier ce genre de désagrément. Il est toujours prudent d'emporter deux paires de chaussures.

Ne vous chargez pas trop : on trouve partout des vêtements de coton superbes à des prix imbattables. N'oubliez pas votre maillot de bain, certains hôtels sont équipés d'une piscine.


Arrivée à l'aéroport international de Delhi ou Bombay ou Madras : conserver votre carte d'embarquement (boarding pass), on vous la réclamera à la sortie de l'aéroport.
Très important :
Gardez une copie de votre e ticket (billet d'avion électronique). Vous devrez le présenter aux policiers qui gardent l'entrée de l'aéroport lors de votre voyage retour vers l'Europe. Seules les personnes munies de billets peuvent entrer dans les aéroports.

Dans l'avion, peu avant l'arrivée, une fiche destinée à l'immigration (fiche de débarquement-arrival card) vous sera remise par le personnel de bord. Remplissez-la soigneusement. Dans la rubrique «adresse à Delhi » indiquez le nom de votre hôtel : «The Park » ou autre mentionné dans votre programme.

Immigration : à votre descente d'avion, vous trouverez dans le hall d'arrivée les guichets de l'immigration. Soyez patient, chaque passeport est soigneusement étudié et les noms vérifiés sur ordinateur. On vous rendra le talon de la fiche remplie dans l'avion après l'avoir tamponnée. Conservez ce talon qui vous sera réclamé à la sortie du hall d'aéroport.

Sécurité Bagages à main : après l'immigration, faites contrôler aux rayons X le contenu de vos bagages à main par la douane.

Bagages : prenez ensuite un chariot et récupérez vos bagages. Il faut parfois patienter un certain temps. En cas de problème, adressez vous au guichet d'information situé à proximité des tapis de distribution des bagages. Ce guichet est habilité à recevoir les réclamations concernant les bagages.

Change : il n'est pas urgent de changer vos devises dès votre arrivée à l'aéroport, vous pourrez changer à l'hôtel.

Sortie : dès que vous aurez récupéré vos bagages, rejoignez la sortie en suivant la signalisation verte qui indique que vous n'avez rien à déclarer en douane. Donnez aux douaniers qui contrôlent ce point de passage, le talon tamponné de votre fiche de débarquement.

Accueil : dans le hall d'accueil, notre correspondant indien vous attend avec un panonceau au nom d'ORIENTS. Il vous conduira en véhicule jusqu'à votre hôtel. Nous vous prions de bien vouloir vérifier avec lui tous les documents qui vous seront remis pour votre voyage (bons d'échange pour les hôtels, billets d'avion, billets de train etc...) Si vous avez un guide local, c'est lui qui aura tous ces documents

Départ depuis l'aéroport international de Delhi ou Bombay ou Madras : un véhicule vous conduira à l'aéroport international pour y être trois heures avant le décollage (horaire qui vous sera reconfirmé par notre correspondant indien).

En arrivant à l'aéroport, le véhicule vous déposera juste devant la porte d'accès au hall de départ. Avant d'entrer, prenez un chariot pour mettre vos bagages puis franchissez le contrôle en montrant vos billets d'avion. Seules les personnes munies de billets peuvent entrer dans l'aéroport.

Dirigez-vous vers les comptoirs d'enregistrement. Les bagages enregistrés (mis en soute) doivent être passés au scanner de sécurité, on collera alors dessus un autocollant « security check ».

Fiche de sortie (Departure card) : remplissez une fiche de sortie (une par personne) au comptoir d'enregistrement.

Sécurité / Immigration : après avoir enregistré vos bagages, vous franchirez l'immigration qui vous demandera la fiche de sortie remplie par vos soins. Le passage de la douane est généralement aisé. Vous rejoindrez ainsi le hall où se trouvent quelques boutiques duty free. Dans ce hall, surveillez sur les écrans de télévision à quel point de contrôle de la sécurité vous devez passer pour votre vol. La sécurité va passer vos bagages à main aux rayons X (aucun risque pour les pellicules photos) et vous passerez les pavillons de sécurité. Rejoignez ensuite votre porte d'embarquement.

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ sur le site de la chaîne météo ou de metéo France.

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Inde

Guides de voyage

  • Inde du Sud, Lonely Planet,
  • Inde du Sud, Petit Futé, Country Guide
  • Inde du Sud - Le Guide du Routard, Hachette Tourisme,
  • Inde du Sud, Guides Bleus Etrangers, Hachette Guides Tourisme,
  • Inde du Sud, Guide Découverte Olizane,
  • Inde du Sud, Guide Nelles

Récits de voyage

  • Le Devisement du Monde, T1 & T2, Marco Polo, la Découverte.
  • Voyages de Ibn BATTÛTA, T3, la Découverte.
  • P. Loti : L'Inde (sans les Anglais), Phébus.
  • M. Eliade : L'Inde, de l'Herne, collection Méandres.
  • M. Maindron : Dans l'Inde du Sud 1 - Le Coromandel, Kailash.
  • M. Maindron : Dans l'Inde du Sud 2 - Le Carnatic et le Madure, Kailash.

Autres ouvrages

  • S. Held (photographe), H. Beaumont (auteur) : Inde éternelle Silvana editoriale.
    Le mot de l'éditeur : "Cet album est un hymne à la couleur, à la grâce, à l'esthétique ; reflet d'un pays unique au monde : l'Inde. Suzanne Held - spécialiste de ce pays, qu'elle a sillonné du Nord au Sud - a décidé de rendre, au moyen de ses photographies, la formidable énergie de l'Inde et de ses habitants, qui se traduit dans la profonde sensibilité des gens, dans leur attachement aux traditions, dans l'harmonieux respect de la nature, dans la sacralité des gestes, dans la douce lumière du paysage : des aspects qui sont souvent cachés par l'exposition systématique de la détresse humaine".
    "Traditions et fêtes, Déserts et palais, Gestes et symboles, Formes et lumières, Lacs et cimes sont les chapitres qui composent cet intense reportage, à travers lequel la photographe a voulu exprimer cette facette de l'âme indienne : celle d'une lumineuse beauté. Le volume, avec textes par Hervé Beaumont, est complété d'un glossaire et d'une chronologie".
    "Hervé Beaumont: Historien de l'art et musicologue, Hervé Beaumont est chargé de travaux dirigés auprès de l'école du Louvre. Il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages et articles encyclopédiques sur les arts asiatiques, les musiques et les grandes religions du monde. En collaboration avec Suzanne Held, il a publié cinq livres d'art".

  • F. Dore : La vie indienne, PUF, Que Sais-je?

  • L. Renou : L'Hindouisme, PUF, Que Sais-je?
  • J. Filliozat : Les philosophies de l'Inde PUF, Que Sais-je?
  • C. Sivaramamurti, A. Okada et T. Zephir : L'Art en Inde Citadelles & Mazenod
  • Kathakali, Théâtre traditionnel vivant du Kerala, traduit par Martine Chemana et S. Ganêsa Ayar, Gallimard, "Connaissance de l'Orient "
  • Les Indes florissantes, anthologie des voyageurs français (1750-1820), rassemblée par Guy Deleury, Robert Laffont, Bouquins
  • D. Lapierre et L. Collins : Cette nuit la liberté, Pocket
  • S. Rushdie : Les enfants de minuit, LGF
  • R. Tagore : La maison et le monde, Payot
  • R-K. Narayan  : Mémoires d'un indien du Sud, Du Rocher
  • R-K. Narayan : Sous le banian, 10/18
  • Satyajit Ray : La nuit de l'Indigo et autres nouvelles, 10/18
  • V.S. Naipaul : L'Inde : un million de révoltes, , 10/18
  • V.S. Naipaul : L'Inde brisée, 10/18
  • R. Mistry : Les beaux jours de Firozsha Baag, 10/18
  • G. Busquet et C. Beaune : La Vie en Inde, Guides-Contacts, Solar
  • R. Singh : Côte des Epices, Chêne
  • A-M Loth : Védisme et Hindouisme, Le Bas Père et Fils (un très bon livre d'initiation à l'iconographie hindouiste)
Demander un devis
Personnalisez votre voyage avec un spécialiste de la destination