Voyage en Ouzbékistan, les perles d'Orients

Place du Registan, Samarcande - Ouzbékistan ©iStock
Dôme de la mosquée de Samarkande - Ouzbékistan ©iStock
Kalon mosquée - Boukhara - Ouzbékistan ©thinkstock

Circuit 7 jours

Voyage en Ouzbékistan sur-mesure

Ce voyage est proposé sur mesure uniquement, aux dates de votre choix. Contactez-nous pour en savoir plus.

Un court voyage à la découverte de l'essentiel du patrimoine ouzbek, entre steppe, désert et montagnes : Tachkent, et son ancienne ville, l'architecture dense et si imposante de Boukhara, une des trois perles d'Asie Centrale, ancien foyer religieux et intellectuel musulman brillant, ruinée par les Mongols et restaurée par Tamerlan, puis la grande et merveilleuse Samarkand, centre commercial et carrefour caravanier important entre l'Inde, la Chine, l'Iran et Byzance.
De mosquée en médersa, entre grâce et majesté, vous serez éblouis par la splendeur des glacis polychromes des céramiques, par le bleu des coupoles, par la finesse et la perfection des décorations, et le charme indéniable de ces perles de l'Orient.

Principales étapes : Tachkent, Boukhara, Guijdouvan, Samarkand.

Programme

1 Arrivée à Tachkent

Arrivée le matin à Tachkent. Accueil à l’aéroport par votre chauffeur, transfert et installation à l’hôtel.
Visites guidées dans la capitale de l'Ouzbékistan : le complexe architectural Hazret Imam comprenant la medersa Barakhan, magnifique monument du XVIe siècle et le centre du grand mufti d’Asie Centrale ainsi que le mausolée Abu Kaffal Chachi (XVIe siècle). La très belle medersa Koukeldache, construite dans la deuxième moitié du XVI siècle, sous le règne d’Abdulhah Khan II. La mosquée Tellia Cheikh, principale mosquée du vendredi de la ville avec sa belle bibliothèque. Le musée des arts appliqués, l’ancien palais du diplomate Polovtsev transformé en musée en 1938. Dans les salles d‘exposition sont présentés des suzanné (draps brodés), des do‘pi (calottes brodées), des poteries et des céramiques, des sculptures sur bois, des instruments de musique et des bijoux.
Nuit à l’hôtel.

2 Envol vers Boukhara, visite de la ville

Transfert à l’aéroport et envol vers Boukhara par le vol du matin. Arrivée à Boukhara et accueil par votre chauffeur et votre guide local. Installation à l’hôtel si possible dès le matin.
Boukhara fut au Xe siècle, sous les Samanides, un foyer religieux et culturel très brillant avant d'être ravagée par les Mongols et restaurée par Tamerlan. La cité a hérité de son passé arabe, turc et persan un charme très oriental. Le mausolée des Samanides (IXe siècle) surnommé "la perle de l'Orient", construit par Ismail Samani pour son père Akhmad, ce tombeau dynastique est le plus ancien mausolée musulman d'Asie Centrale. Le mausolée de Tchachma Ayoub (la source de Job) date des XIVe-XVIe siècles. La source, réputée pour ses vertus curatives, est censée guérir les maladies de peau. Le marché couvert (qui date du XVIe siècle), toujours très animé et très populaire. L'ensemble Bolo Khaouz comprenant une mosquée (XVIIIe siècle), un minaret (1914 -17) et un bassin. La très imposante forteresse Ark (citadelle), ancienne résidence fortifiée des émirs de Boukhara. L'ensemble Poi Kalon(XIIe siècle et XVe siècle) avec un très joli minaret exemple exquis de l’architecture en briques, la mosquée et la medersa de Miri Arab. La médersa d’Ouloug Beg (XVe siècle) construite par Oulougbeg, le prince astronome de Samarkand. La médersa d’Abdoulaziz Khan (XVIIe siècle) bâtie sous les Cheibanides, dont l'architecture et la décoration furent réalisées par les meilleurs maîtres artisans de l'époque.
Nuit à l’hôtel.

3 Boukhara

Visite de la medersa Nodir Dévon Bégui (1622-1623), conçue comme un caravansérail. La medersa fait partie d’un des ensembles architecturaux les plus originaux situé au cœur même de Boukhara, et construit autour du Liabi-Khauz (bassin). Ce complexe comporte aussi l'antique médersa Koukeldach (1568 -1569) et la Khanaka (caravansérail pour les derviches pèlerins). C’est là que descendaient des hôtes de marque qui pouvaient y donner des conférences mystiques. La mosquée Magokki Attari (XII-XVIe siècles) à deux étages a été construite sur le reste des fondations de l’ancienne construction médiévale  : sa façade est enfoncée dans le sol de près de 4,5 mètres - d’où son nom maghok (souterrain). Dans les quartiers résidentiels de la partie orientale de la ville se dressent discrètement les singuliers Tchor Minor (les quatre minarets) du XVIIIe siècle, grossièrement coiffés de petites coupoles bleues turquoises et encadrant une petite medersa.
Visite dans les environs de Boukhara : à 4 kilomètres au nord de la ville, la résidence d’été des émirs de Boukhara – le Sitora-i-Mokhi Khossa (XIXe siècle) est un ensemble de petits palais blancs avec de délicats décors de stucs, de la marqueterie, des miroirs incrustés, dans un style indo-moghol. Le harem domine un petit bassin. Les influences orientalo-occidentales se bousculent dans la conception architecturale de cet ensemble et lui donnent un cachet tout à fait unique et original.
Visite du mausolée de Baha Ad Din Naqsh-Bandi : Muhammad Bahâ’uddin Shâh Naqshband est né en 1317 dans le village de Qasr al-‘Arifan, près de Boukhara. Considéré comme le maître soufi de la confrérie Naqshbandiyya, il a reçu par ses adeptes le titre de "Sultan des Saints". Le mausolée est encore de nos jours un important lieu de pèlerinage.
Soirée de danses et de chants avec un dîner dans la cour de l’ancienne médersa Nodir Divan Beghi (selon les conditions climatiques).
Nuit à l’hôtel.

4 Boukhara, Guijdouvan, Samarkand

(Environ 300 km).
Temps libre avant votre départ pour Samarkand.
Départ pour Samarkand à bord d'une voiture privée avec chauffeur. Arrêt à Vabkent pour un regard sur un élégant minaret du XIIIe siècle. A Guijduvan, célèbre pour son école de céramistes : visite de la médersa d’Ouloug Beg du XVe siècle et de l’atelier de céramistes. Puis, route vers Navoï pour découvrir les vestiges du caravansérail de Robat-e Malik. (Les visites s'effectueront sans guide local).
Nuit à l’hôtel.

5 Samarkand

Samarkand fut un centre commercial essentiel sur la Route de la Soie, au carrefour des grandes routes des caravanes venant de Chine, d’Inde, de Sibérie, d’Iran et de Byzance. Capitale de la Sogdiane au IVe siècle avant notre ère, elle fut prise par Alexandre le Grand, détruite par les Arabes au VIIIe siècle, par Gengis Khan au XIIIe siècle, avant de trouver son apogée sous Tamerlan au XIVe siècle.
Début des visites guidées dans la capitale des Timourides : le mausolée Gour Emir (XVe siècle) abritant les tombeaux de Tamerlan et de ses descendants, orgueil de Samarkand avec sa superbe coupole côtelée bleue turquoise. Regard sur le mausolée Rukhobod (XVe siècle). Le fleuron de Samarkand c'est la grande place du Reguistan, la plus belle place d’Asie Centrale, entourée de trois imposantes medersas qui illustrent l'apogée de l'art de la céramique ouzbèke : la medersa d’Oulougbeg (XVe siècle), la medersa Cher Dor (la "porte des Lions") et la medersa Tillya Kori (XVIIe siècle), medersa "dorée", surnommée ainsi pour ses motifs de kundal (reliefs dorés sur fond bleu nuit). La mosquée Bibi Khanym (XVe siècle) : dotée d'une immense coupole bleue est la plus grande mosquée de l’Asie Centrale, elle fut construite sur l’ordre de Tamerlan après sa conquête de l’Inde.
Nuit à l’hôtel.

6 Samarkand, Tachkent

Promenade dans les allées du grand marché de Samarkand régal de tous les sens, avec ses étals de piments séchés, d’épices, de légumes et de fruits, et régal pour les yeux, avec les tissus, les soieries chatoyantes et les suzanné aux couleurs vives. La nécropole de Chakhi-Zinda, vaste ensemble composé de plus de onze mausolées datant des XI-XIXe siècles, y compris celui de Kussam-ibn Abbas, cousin du prophète Mahommet. Le site archéologique d’Afrosiab et le musée de la fondation de la ville. L’observatoire géant d’Ouloug Beg, l'un des plus grands astronomes de son temps. Visite d'un centre artisanal de fabrication de papier de soie.
Dans l'après-midi, transfert à la gare pour prendre le train à grand vitesse «Afrossyob». Départ à 17h et arrivée à Tachkent à 19h10 (horaires donnés à titre indicatif). Accueil par votre chauffeur et transfert à l’hôtel.
Nuit à l’hôtel
.

7 Tachkent

Transfert à l’aéroport pour votre départ international.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Hébergement

L'hébergement (classification en normes locales) :

  • Tachkent : Uzbekistan 4* ;
  • Boukhara : Asia Bukhara 3* ;
  • Samarkand : Grand Samarkand 3*.

Si ces hôtels devaient être modifiés, ils le seraient pour des hôtels de catégorie similaire.

Détails du prix

Voyage sur-mesure aux dates de votre choix :

Exemples de prix en 2018 :

Base 2 participants : 890 € par personne
Base 3 participants : 870 € par personne
Supplément chambre individuelle : 180 € par personne

Ces prix sont calculés sur la base d'un euro = 1,23 dollar.
Ils sont valables jusqu'au 31/12/2018, sous réserve de disponibilité aérienne et terrestre au moment de la réservation ferme. Nous vous invitons à contacter notre équipe Orients pour vérifier les disponibilités aux dates souhaitées._

Ces prix comprennent :

  • le logement dans les hôtels mentionnés ou similaires en chambre double ;
  • les repas : demi-pension (six petit-déjeuners et six dîners) ;
  • le transport en véhicule climatisé avec chauffeur ;
  • le vol domestique Tachkent / Boukhara ;
  • le billet de train à grande vitesse "Afrossyob" - en classe économique ;
  • les services de guides locaux francophones dans chaque ville ;
  • toutes les visites mentionnées au programme et les droits d'entrée ;
  • la soirée de danses et de chants dans l'ancienne medersa Nodir Divan Beghi à Boukhara ;
  • l'assurance assistante - rapatriement.

Ces prix ne comprennent pas :

  • les vols internationaux ;
  • les frais de visa ouzbek ;
  • les déjeuners ;
  • les droits de photo et de vidéo sur les sites ;
  • les dépenses personnelles ;
  • les pourboires aux guides locaux et aux chauffeurs ;
  • l'assurance annulation, bagages et interruption de séjour.

Informations pratiques

Ouzbékistan

Altitudes : Boukhara : 219 mètres / Samarkand : 273 mètres / Tachkent : 420 mètres

Argent : la monnaie ouzbèke est le Som (prononcez « soum »), déclinée en billets de 1000 / 500 / 200 et 100 soms. Quelques pièces circulent encore. Les soms ne sont pas convertibles et ne sont pas acceptés au Duty Free de l'aéroport où tous les prix sont en euros. Les euros se changent facilement dans les hôtels (si les billets sont en bon état). Les dollars sont acceptés partout pourvu qu'ils soient postérieurs à 2007. Les cartes bancaires ne sont pas acceptées. Attention : évitez d'emporter des billets de 100 USD et de 100 euros. Passés au détecteur, il arrive que les billets un peu abîmés soient refusés.
Change : évitez de faire du change "au noir", car vous devrez produire à la sortie du territoire les fiches de change. Veillez bien à les récupérer lors de vos opérations de change.
Important : les souvenirs et achats peuvent se régler directement en euros ou en dollars (prévoir des petites coupures).
Les soms sont utiles pour payer vos repas (si vous n'avez pas choisi la pension complète), vos boissons (eau minérale incluse pour les repas) et les droits photos sur les sites (voir rubriques films / photos).

Achats : multiples épices et aromates parfumés et colorés sur les étals des bazars ; les différentes soies aux couleurs vives, vendues souvent au mètre ; céramique, poterie, verroterie ; broderie, nappes, foulards ; objets en cuivre. Les tapis et suzanés font partie intégrante du quotidien des Ouzbeks. Tous ne sont pas tissés à la main et ceux dits "de Boukhara" (souvent de grande qualité) proviennent du Turkménistan voisin, réputé pour son savoir-faire.
En règle générale, pour l'achat d'un tapis, vous devez obtenir un certificat d'exportation, à retirer auprès du ministère du Tourisme et de la Culture (mais souvent fourni par le marchand). Il en est de même pour certains_suzanés, jolis bijoux en argent, parfois surmontés de pierres précieuses, cependant méfiez-vous des copies. Optez plutôt pour des bijoux parés de pierres semi-précieuses, comme les lapis-lazulis, ou tout simplement en argent ciselé.

Bagages : prévoir des bagages fermant à clé (cadenas pour les sacs) et identifiez-les avec les étiquettes Orients (deux par personne). Bagages enregistrés en soute : une valise ou sac qui ferme à clef. Le poids est limité à 20 kg par personne.
Un seul bagage à main dont la dimension totale n'excède pas 115 cm3 (ex : 55x40x20) + un sachet transparent 20 x 20 cm contenant les produits liquides ou sous forme de pâte. N'ayez ni couteau, ni ciseaux dans votre sac à main pour voyager en avion ; ils seraient confisqués (mettez-les dans votre valise).

Boissons : ne jamais boire l'eau du robinet. Les boissons ne sont pas comprises dans nos programmes (hormis ce qui est sur la table, en général : eau et thé). Le thé est omniprésent (vert ou noir) ; on trouve des boissons gazeuses (type Coca Cola ou Fanta), de l'eau minérale gazeuse ou eau plate, de la bière locale. Les vins rouges ou blancs sont plutôt sirupeux sauf le vin rouge sec "Elite". Le café est servi au petit déjeuner uniquement. Prévoyez d'emporter des dosettes de café soluble si vous aimez le café après le repas - café payant lors des repas.

Climat : de type continental avec des saisons marquées. L'hiver, de novembre à février, peut être rigoureux. Mars ou avril peuvent être parfois pluvieux mais offrent la plupart du temps de très belles journées. De mai à mi-juin, le temps est généralement beau et agréable. Les mois de juin et juillet sont extrêmement chauds (+ de 50°C). D'août à octobre, le temps redevient agréable. Même si ce n'est pas souvent le cas en été, le climat étant continental, les jours de pluie sont toujours possibles.
Attention : amplitude thermique importante ; il peut faire très chaud la journée, et le froid sera d'autant plus ressenti le soir.

Décalage horaire : 3 heures en été : quand il est 10 h en France, il est 13 h en Ouzbékistan. 4 heures en hiver.

Divers : prévoir une lampe de poche, car les coupures d'électricité fréquentes dans certaines villes. Emportez un réveil.

Douane : à votre arrivée il vous appartiendra de remplir un formulaire en deux exemplaires. Les douaniers vous redonneront un exemplaire tamponné à conserver impérativement, car il sera comparé à un formulaire identique à remplir à la sortie.
Conservez également vos factures d'achats : la douane est devenue très vigilante à la suite d'exportations frauduleuses d'antiquités.
Nous attirons votre attention sur le montant des devises à déclarer : le montant inscrit sur le formulaire lors de votre arrivée ne doit pas être inférieur au montant des devises que vous aurez en votre possession le jour du départ. Les douaniers peuvent être amenés à vérifier si vous ne sortez pas du pays avec plus de devises que vous n'en aviez à votre arrivée.

Electricité : le courant est de 220 volts. Les fiches françaises sont acceptées. Adaptateur non indispensable.

Films - photos : les caméras 16 mm sont interdites. L'usage de caméscopes ne pose pas de problème mais, comme les appareils photo, il est soumis à une taxe sur la plupart des sites : de 1 500 soms à 4 000 soms par appareil photo ; de 5 000 à 7 000 soms par caméscope.

Formalités pour les ressortissants français : un passeport valide 3 mois après le retour du voyage est obligatoire ainsi qu'un visa. Vous pouvez nous confier l'obtention du visa (tarifs et délais d'obtention sur demande auprès de l'équipe Orients).

Habillement : pour la journée, prévoyez des vêtements en coton, des chaussures confortables (type tennis), un parapluie ou un coupe-vent imperméable (comme en France, on ne peut exclure la pluie quelle que soit la saison, même si elle est relativement rare de mai à octobre). Tenue décente pour les visites de mosquées (même si elles ne sont pas toutes en activité).

Hôtels : l'hôtellerie ouzbèke progresse très rapidement. Nous privilégions les hébergements dits de "charme", de catégorie 3 ou 4* et bien situés dans chaque ville.

Marchandage : il est d'usage de marchander un petit peu sur les marchés, principalement pour l'artisanat.

Nourriture : essentiellement composée de riz, viande, légumes et oignons, la gastronomie ouzbèke n'est pas le point fort du pays et risque de vous paraître un peu répétitive. Vous dégusterez les samosas (samsa) et une grande variété de nans (pains). Les plats nationaux sont le plov, décliné sous plusieurs formes (avec pour base du beurre, du riz, des carottes et du mouton), et le shashlyk (brochettes de viandes grasses servies avec des oignons). Le chou farci est aussi très populaire.
La cuisine ouzbèke utilise de l'huile de coton, plus ou moins bien tolérée par nos organismes européens. Il est vivement conseillé d'emporter un remède contre les troubles intestinaux (consultez votre médecin à ce sujet), de ne pas consommer de crudités en salades assaisonnées, et d'éviter les crudités en général.
Les personnes végétariennes devront se manifester avant la commande des repas.

Pourboires : interdits pendant longtemps, mais maintenant attendus partout et par tous (guides, chauffeurs), comme dans les autres pays. Il convient de le prévoir dans votre budget, même s'il n'y a en principe aucun caractère d'obligation. Compter environ 3 à 5 euros par personne et par jour.

Santé : aucune vaccination n'est obligatoire. Votre trousse doit vous accompagner en toutes circonstances (même et surtout en avion) et contenir en quantité suffisante, les médicaments de vos traitements au long cours, les médicaments traitant les affections auxquelles vous êtes sujet et une petite pharmacie de voyage (antibiotique à large spectre, antalgique, désinfectant, cutanés, pansements tout prêts). Avant tout voyage, prenez conseil auprès de votre médecin.
Attention : les pharmacies ouzbèkes proposent parfois du Levometicin, un médicament russe, très efficace contre la tourista. Il est toutefois bon de savoir que ce médicament est interdit dans l'espace européen.

Sécurité : comme partout ailleurs dans le monde, méfiez-vous des pickpockets, et protégez le fond des sacs à appareils photo ou caméra. Les réceptions des hôtels ouzbeks conservent les passeports une nuit le temps de l'enregistrer et vous le restituent le lendemain matin. Ne laissez jamais votre passeport dans vos bagages ni dans la chambre d'hôtel. Si la réception de l'hôtel ne garde pas longtemps votre passeport, celui-ci doit toujours être avec vous, il ne doit jamais vous quitter. Ne laissez jamais votre passeport entre les mains de qui que ce soit, même un policier. Dans l'ensemble observez les mêmes précautions qu'en France.

Taxe touristique : depuis 2012, le gouvernement ouzbek a mis en place une taxe touristique de séjour d'un montant de 2 USD par personne et par nuit, à régler auprès des hôtels. Tout voyage réservé par nos soins inclut cette taxe.

Téléphone : composer le 810 puis 33 pour appeler la France. Les téléphones portables fonctionnent très bien.

Ambassade de France : Istiqbol 25 - Tachkent - Tél : [998] (71) 233 53 82 / (71) 233 53 84 - Fax : [998] (71) 233 62 10 / (71) 233 51 97

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ soit par Internet sur le site de la chaîne météo ou de metéo France, soit par téléphone, avec le service Météo Consult, au 3264 (service payant 2,99 € l'appel + coût normal d'une communication depuis votre téléphone).

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Ouzbékistan

Guides
- Carnets de route - Ouzbékistan - H. Beaumont - Editions Marcus - Mot de l'éditeur : Oasis de la route de la soie, Tachkent, Samarkand, Boukhara, Khiva - Au carrefour des civilisations arabes, chinoises et russes, le pays possède un riche patrimoine, avec plus de 400 sites touristiques, dont certains au patrimoine mondial de l'UNESCO. La découverte de ces lieux de pèlerinages le long de la route la soie, avec leurs mosquées, leurs bazars, fait traverser des paysages de montagnes, de déserts ou d'oasis.
- Asie Centrale - Le guide des civilisations de la route de la soie - H. Beaumont - Editions Marcus - Encyclopédie pour bien préparer un voyage culturel dans les cinq républiques (Ouzbékistan, Tadjikistan, Kirghizistan, Turkménistan, Kazakhstan) et les deux provinces chinoises (le Xinjiang et le Gansu) jusqu'à Xi'an.
- La route de la soie - Guide culturel - Gallimard Bibliothèque du Voyageur
- Asie Centrale - collectif - Lonely Planet
- Ouzbekistan, Samarcande, Boukhara, Khiva - C. Mac Leod et et B. Mayhew - Editions Olizane

Histoire
- La route de la soie - L. Boulnois- Editions Olizane - Le principal livre d'histoire de la route de la soie.
- La route de la soie ou les empires du mirage - E. Huygue et F.B. Hygue - Petite Bibliothèque Payot - Mot de l'éditeur : Par les routes de la soie ont circulé, d Alexandre le Grand à Tamerlan, richesses, influences et savoirs, mais aussi toutes les fantasmagories. La fresque magistrale d'Édith et François-Bernard Huyghe, récit de voyage à travers le temps, se singularise par son remarquable esprit de synthèse pour expliquer la circulation matérielle des richesses et des hommes par la circulation invisible des idées, des croyances, des cultures.
- Samarkand, Boukhara, Chakhrisiabbz, Khiva - Y. Goldenchtein - ACR Edition - Mot de l'éditeur : L'ouvrage présente les plus beaux sites islamiques de l'Ouzbekistan en rappelant les circonstances de leurs créations, évoquant ainsi l'histoire de l'Asie centrale à partir du VIIème siècle.
- Asie centrale Collectif - Autrement
- Explorateurs en Asie centrale - Y. Goldenchtein - Olizane
- La route de Samarcande - S. Gorshenina - Olizane
- L'empire des steppes Attila, Gengis Khan, Tamerlan - R. Grousset - Payot
- Le Conquérant du Monde - R. Grousset - Albin Michel
- Tamerlan : l'Empire du Seigneur de Fer - L. Kehren - Payot
- La prise de Samarcande par Gengis Khan - F. Grenet et et M. Isamiddinov L'Histoire n°149
- Samarkand et la Route de la Soie - F. Grenet - L'Histoire n°77, p.30
- Samarkande 1400-1500 - Collectif Autrement
- Fouilles de la Mission franco-soviétique - l'ancienne Samarkand (Afrasiab) - Première campagne 1989 - B. Grenet-Isaniddinov - Académie des Inscriptions et Belles-Lettres
- La Route de Samarkand au temps de Tamerlan - C. Ruy Gonzalez - Imprimerie nationale
- Samarkand, Boukhara - Photographies de F. Venturi - John Lawton - Celiv
- Chefs-d'œuvre d'architecture d'Asie centrale XIVe- XVe siècle - G. Pougatchenkova - Presse de l'UNESCO
- Sur les Routes de la Soie : le grand voyage des objets d'art - C. Beurdeley - Seuil
- Peuples d'Asie centrale - C. et R. Choukourov -Syros

Récits de voyage
- La route de Samarcande - J.P. Loubes - Sextant - Mot de l'éditeur : Récit d'un voyage effectué au cœur de l'Asie Centrale, là où se révèlent affleurement des empires successifs, visiteurs nomades ou égarés, sédentaires ou laissés pour compte, là où la géopolitique se juge à l'aune des sentiments.
- Longue Marche (en 3 tomes) - B. Ollivier - Phébus - En 1999, Orients a reçu l'humble visite de Bernard Ollivier, à la veille de son départ pour son long voyage à pied. La suite, on la connait bien : 12 000 kilomètres à pied et trois récits de voyage qui entraînent les lecteurs sur ses pas. Avec ténacité, courage, humilité, humour et poésie. Une route de la soie porteuse de réflexions et de rencontres inoubliables.
- Nomade sur la voie d'Ella Maillart - A. Roche - Payot - Petite bibliothèque Voyageurs - Mot de l'éditeur : Amandine Roche est entrée en nomadisme comme on entre en religion. Fascinée par Ella Maillart, elle voulait rencontrer celle qui avait consacré sa vie "à la poursuite du vent, des cieux et des dieux de l'Asie", mais la voyageuse mythique est décédée avant la date du rendez-vous. Amandine n'a plus alors qu'une idée en tête : partir sur ses traces, explorer son chemin spirituel, retrouver ces peuples nomades que la grande aventurière aimait tant.
- Par les monts et les plaines d'Asie Centrale - A. Nivat - Fayard - Mot de l'éditeur : Toujours seule, voyageant en taxis collectifs, habillée comme une femme locale, tel un caméléon, Anne Nivat nous transporte dans la vallée de la Ferghana, un territoire grand comme l'Europe, sur l'ancienne route de la soie, par-delà les hauts cols du Pamir. Au cœur de l'Asie centrale, nous croisons avec elle des "gens de plaine" et des "gens de montagne", commerçants, artistes ou paysans. Mais aussi des "gens d'islam.

Littérature
- Proverbes et dictons d'Ouzbekistan - I. Niyazov - M. Ergashev - collectif - Editions Géorama
- Les Rubâyat (poésie) - O. Khayyam - Liber, Genève
- Les cavaliers - J. Kessel - Gallimard - Mot de l'éditeur : De Kaboul aux grandes steppes, le voyage à travers l'Afghanistan ancestral et majestueux est un véritable carnet de route enivrant et multicolore. Pourtant, au creux de ces étonnants paysages, se déroulent de sombres drames. Pour Ouroz, le splendide tchopendoz, le cavalier légendaire, ce sera l'apprentissage de la défaite, de la souffrance et de la haine. Un roman rythmé par le Bouzkachi, jeu d'Asie Centrale encore pratiqué pour les fêtes de Nowrouz en Ouzbékistan.
- Le devisement du monde - M. Polo - La Découverte
- Voyages - I. Battuta - Maspéro
- Voyage d'un faux derviche dans l'Asie Centrale - A. Vambery - Collection "secondes" - Editions Sou Yen
- Des monts célestes aux sables rouges - E. Maillart - Payot
- La rumeur des steppes - R. Cagnat - Payot
- Avicenne ou la route d'Ispahan - G. Sinoué - Folio n° 212
- Samarcande (roman) - A. Maalouf - Editions J.C. Lattès

Demander un devis
Personnalisez votre voyage avec un spécialiste de la destination