Turquie : sites gréco-romains d'Asie Mineure

Éphèse - Turquie ©iStock
Temple d'Apollo, Dydimes - Turquie©iStock
Ancien amphithéâtre de Milet - Turquie©iStock
Éphèse - Turquie ©iStock
Temple d'Apollo, Dydimes - Turquie©iStock
Ancien amphithéâtre de Milet - Turquie©iStock

Voyage en Turquie sur-mesure

Circuit 10 jours

Ce voyage est proposé sur mesure uniquement, aux dates de votre choix. Contactez-nous pour en savoir plus.

Durant près de trois millénaires, la côte orientale de la mer Egée développa une vie culturelle inégalée. Chaque pas est pour le voyageur une occasion de rencontre avec l’Histoire à travers quelque quinze sites gréco-romains. Les villes antiques, temples à colonnades, théâtres et odéons, sanctuaires et écoles de sculpture se multiplient à Pergame, Troie, Ephèse, Milet, jusqu'à Bodrum, l'antique Halicarnasse.

Principales étapes : Tekirdag, Canakkale, Troie, Assos, Pergame, Sardes, Pamukkale (Hierapolis), Aphrodisias, Selçuk, Ephèse, Claros, Magnésie du Meandre, Kusadasi, Priène, Milet, Didymes, Euromos, Bodrum (Halicarnasse), Iassos, Bodrum, Istanbul.

Points forts

  • plusieurs sites inscrits au patrimoine de l'UNESCO : Pamukkale, Hierapolis ;
  • trois nuits à Ephèse pour une découverte approfondie du site et ses environs ;
  • une découverte quasi exhaustive des villes antiques, grecques et romaines, d'Asie Mineure.

Programme

1 arrivée à Istanbul, Tekirdag

Arrivée à Istanbul. Accueil à l'aéroport et transfert par la route jusqu'au golfe de Saros, à Tekirdag (2 heures de route).
Dîner et nuit à l'hôtel.

2 Tekirdag, Canakkale, Troie, Assos, Pergame

(Environ 260 km)
Départ matinal pour Canakkale. Visite du musée archéologique de Canakkale, du site de Troie et du petit port d'Assos.
Continuation vers Pergame, sans doute l'une des grandes villes de la civilisation hellénistique avec Alexandrie, qui doit sa prospérité à la trahison de Philétaire envers son maître Lysimaque. Pergame s'étage sur des pitons de roches volcaniques.
Visite de la très belle acropole qui domine, sur les hauteurs, des paysages bucoliques, des scènes pastorales et la ville. Découverte des palais, des murailles, des colonnades immaculées du temple de Trajan construit sur les hauteurs de l'acropole, puis du très ancien temple d’Athéna, celui de Déméter, et celui de Zeus, enfin le vertigineux théâtre (soixante-dix-huit rangées de gradins, dix mille spectateurs). Descente vers la ville basse en empruntant la rue antique depuis le temple de Zeus.
Dîner et nuit à l'hôtel.

3 Pergame, Sardes, Pamukkale

(Environ 400 km)
Pergame a vu naître le parchemin (en latin : "pergamen"). En effet, suite aux restrictions égyptiennes d'exportation du papyrus, destinées à juguler le rayonnement culturel de certaines villes méditerranéennes, les scribes de Pergame découvrirent la possibilité d'utiliser la peau de mouton ou de chèvre pour supporter leurs écrits. Avec l'avantage d'utiliser les deux faces du support, de relier les "feuilles" et d'inventer ainsi les livres plus maniables que les rouleaux de papyrus.
Suite des visites de Pergame : l’Asclépiéion, situé en contre-bas, la via Tecta, les Propylées, le sanctuaire, le cryptoportique, les temples de Télesphore et d’Asclépios, et le musée.
Visite de Sardes, capitale de la Lydie et découverte de la ville de Crésus, située au bord du Pactole.
Route de montagne pour Pamukkale.
Dîner et nuit à l'hôtel.

4 Pamukkale (Hierapolis), Aphrodisias, Selçuk (Ephèse)

(Environ 240 km)
Visite de Pamukkale, célèbre pour ses concrétions calcaires formant des vasques blanches, puis des vestiges de la ville de Hierapolis, l’ancienne ville thermale.
Route pour Aphrodisias, dédiée à Aphrodite, et célèbre pour son école de sculpture.
Continuation vers la ville de Selçuk où se situe le fameux site d'Ephèse devenu célèbre notamment pour le concile chrétien qui s'y tint en 431.
Dîner et nuit à l'hôtel à Kusadasi-Selçuk.

5 Ephèse

Courte route pour rejoindre Ephèse qui est l'un des plus beaux sites gréco-romains de Turquie, et n'a rien à envier à ses petites sœurs Sabratha et Leptis Magna situées sur la côte libyenne. Que de similarités entre ces trois sites prestigieux.
Visites : le nymphée, le temple de Domitien, le prytanée, le bouleutérion, l’agora d’Etat, le musée, la ville basse (la voie Arcadiane, l’église des Conciles, le théâtre, la rue de Marbre, la bibliothèque de Celsus, l’agora commerciale), les maisons en terrasse et le nymphée de Trajan.
Arrêt au temple d’Artémis, l’une des Sept Merveilles du monde, dont il ne subsiste qu’une colonne. Visite de l’Ephèse chrétienne avec la basilique Saint-Jean ; la ville fut en effet un grand centre de diffusion du christianisme.
Dîner et nuit à l'hôtel à Kusadasi-Selçuk.

6 Excursion à Claros, Magnésie du Méandre

(Environ 130 km)
Route pour Claros, important sanctuaire oraculaire dédié à Apollon, situé sur le territoire de la cité de Colophon.
Visite de Magnésie du Méandre situé à vingt-cinq kilomètres d'Ephèse : le temple et l’autel d’Artémis, le mur byzantin, la voie processionnelle et l’agora, la basilique, et le théâtre.
Retour à Kusadasi-Selçuk, temps libre.
Dîner et nuit à l'hôtel à Kusadasi-Selçuk.

7 Kusadasi-Selçuk, Priène, Milet, Didymes, Euromos, Bodrum

(Environ 215 km)
Route pour Priène, ancien port ionien, situé aujourd’hui à quinze kilomètres de la mer. Visite de la cité, célèbre pour son plan hippodamien : le bouleutérion, le portique sacré, l’agora, le temple d’Athéna, la maison des notables, le théâtre, le stade et le gymnase.
Route pour Milet, au bord du Méandre, jadis grand port prospère : le théâtre, le port des lions, l’agora, les thermes de Faustine et le musée. Continuation vers Didymes, le sanctuaire de Milet, célèbre pour son oracle : l’esplanade, le pronaos et l’adyton, la voie sacrée. Enfin route ensuite pour Euromos, avec son temple romain dédié à Zeus, l’un des mieux conservés d’Asie Mineure.
Etape à Bodrum.
Dîner et nuit à l'hôtel.

8 Bodrum (Halicarnasse), Iassos, Bodrum

(Environ 75 km)
Le matin, visite de Bodrum, l'ancienne Halicarnasse : le château Saint-Pierre, qui domine les baies, le mausolée - l’une des Sept Merveilles du monde -, et son musée (ces deux sites sont fermés le lundi). Visite du théâtre antique puis, l’après-midi, excursion à Iassos, petit port de pêche sur les ruines de la cité antique, célèbre pour ses histoires de dauphins (mausolée, agora, bouleutérion, temple d’Artémis, portique).
Dîner et nuit à l'hôtel.

9 Bodrum / Istanbul

Transfert à l'aéroport et envol pour Istanbul le matin.
Journée libre et repas libres à Istanbul.
Nuit à l'hôtel.

10 Istanbul, départ

Transfert à l'aéroport et départ vers votre prochaine destination.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Hébergement

L'hébergement (classification en normes locales) :

Tekirdag : Ramada 4*
Pergame - Dikkili : Mysia 4*
Pamukkale : Richmond Thermal 4*
Selçuk-Kusadasi : Kervansarail (charme)
Bodrum : Manastir 4*
Istanbul : Yusuf Pasa Konagi (charme)

Si l'un des hôtels mentionnés devait être modifié, il le serait pour un hôtel de catégorie similaire.

Détails du prix

Nous vous invitons à prendre contact avec nous pour l'étude d'un devis personnalisé.

Ce programme comprend :

  • l'hébergement en chambre double en hôtels 4* ou de charme avec petit-déjeuners ;
  • la demi-pension (dîners inclus), hors Istanbul ;
  • le transport en véhicule privé avec chauffeur ;
  • l'assurance assistance-rapatriement.

Ce programme ne comprend pas :

  • les vols internationaux ;
  • le vol domestique Bodrum / Istanbul ;
  • les guides locaux, les visites et les droits d'entrées sur les sites mentionnés au programme ;
  • les déjeuners et dîners à Istanbul ;
  • les déjeuners aux autres étapes ;
  • les boissons ;
  • les dépenses personnelles ;
  • les pourboires d'usage au chauffeur ;
  • l'assurance optionnelle annulation, bagages et interruption de séjour.

Informations pratiques

Turquie

Argent : la monnaie locale est la nouvelle Livre turque (TRY).
Les euros se changent sans aucune difficulté. Vous pouvez effectuer vos opérations de change à l'arrivée à l'aéroport, dans certains hôtels, dans les banques et dans de nombreux bureaux de change et les bureaux de poste centraux. Il est possible également de retirer des livres turques dans les distributeurs automatiques disponibles dans la plupart des lieux touristiques. Les principales cartes bancaires sont acceptées. Conservez les bordereaux de change si vous souhaitez en repartant rechanger vos livres turques. Les chèques de voyages sont en revanche difficiles à changer (postes centrales et bureaux centraux des banques).
Pour consulter les taux de change.
Attention : la pièce de 1 livre turque ressemble à s'y méprendre à celle d'1 euro ; à ceci près qu'1 € = environ 2 LT !

Bagages : prévoyez des bagages solides fermant à clé (cadenas pour les sacs). Identifiez-les avec les étiquettes Orients. Poids maximum en soute : 20 kg. Un seul bagage à main dont la dimension totale n'excède pas 115 cm3 (ex : 55x40x20) et le poids 5 kg (varie en fonction des compagnies). N'ayez ni couteau, ni ciseaux, ni pâte, ni gel, ni liquide dans votre sac à main pour voyager en avion : ils seraient confisqués (mettez-les dans votre valise).

Boissons : on trouve partout de l'eau minérale de source (gazeuse ou non), des bières ou du vin (local ou d'importation), du café et du thé (çay). Nous vous recommandons de ne jamais boire l'eau du robinet, même si l'on vous assure qu'elle est bonne. Ne consommez que l'eau en bouteille (très bon marché).
Autres boissons :
- le sahlep, consommé surtout en hiver, est une boisson à base de bulbes d'orchidée, avec de l'eau ou du lait, servie chaude et saupoudrée de cannelle ;
- l'ayran, mélange de yaourt, d'eau et de sel ;
- Salgam suyu : spécialité d'Adana, jus de navet rouge, acide et salé ;
- vin : les bons vins turcs sont chers, mais certains excellents ;
- bière : bonne et bon marché, la plus connue est l'Efes Pilsen ;
- le raki (alcool au goût d'anis) est la boisson alcoolisée la plus populaire, à base de raisins secs noirs ou de prune, 45°C. Il se consomme avec les mezze (hors d'œuvre), pratiquement jamais en apéritif ;
- les jus de fruits (suyu) sont délicieux (pêche, cerise (visne se prononce "vichne"), abricot, etc...).

Climat : de type continental à l'Est (étés chauds, hivers rigoureux et inter-saisons courtes). Des précipitations de novembre à mars/avril. L'hiver est très rigoureux à l'Est ; les montagnes sont souvent enneigées dès la fin octobre. Au printemps et à l'automne, les températures sont un peu plus élevées au Centre et à l'Est du pays. Juin, juillet et août peuvent être très chauds, surtout dans l'intérieur des terres. Le trio gagnant est mai-juin-septembre.

Contrefaçons : comme de nombreux pays, la Turquie fait partie des pays producteurs en matière de contrefaçon, malgré une législation locale de plus en plus stricte. Il est donc recommandé de faire attention notamment aux articles de luxe contrefaits, car lors de votre passage en douane en France la sanction pourrait être sévère (confiscation et amende élevée).

Décalage horaire : 1 heure de décalage par rapport à la France. Quand il est 10 h en France, il est 11 h en Turquie.

Électricité : le courant est de 220 volts. Les prises sont les mêmes qu'en France, et ne nécessitent pas d'utiliser un adaptateur.

Formalités et douanes : n'oubliez pas votre passeport ou votre carte d'identité ; attention, les deux doivent être valides encore au moins 6 mois à la date de votre retour. A la sortie vous devrez présenter les factures d'achat des tapis. L'exportation d'antiquités de plus de cent ans est strictement interdite.

Gastronomie : la cuisine turque est un mélange d'influences orientales et méditerranéennes. Très variée, elle s'est enrichie au contact d'autres civilisations. Excellente et de très bonne qualité, elle se caractérise par des mets composés de divers légumes ajoutés à de la viande. Les plats de viande sont surtout élaborés à base de mouton, d'agneau, de veau ou de bœuf sous forme de boulettes de viande ou de brochettes, voire de ragoûts en hiver. Certains (rares) restaurants ne servent pas de boissons alcoolisées.
Une particularité turque : on peut manger à toute heure de la journée.
- soupe ou çorba, plat traditionnel de la campagne ;
- mezze : hors d'œuvre, sous la forme d'une très grande variété de petits plats chauds ou froids. Ils peuvent constituer un repas à eux seuls ;
- les légumes sont généralement marinés ou cuits à l'huile d'olive presque jamais cuits à la vapeur, les salades vertes et tomates servent en général de garniture aux grillades et le riz et le boulgour sont les accompagnements les plus courants de la cuisine turque ;
- kebab : viande grillée servie avec ou non du pain (pide ou ekmek) et du piment (biber) ;
- guvec : ragoût de mouton, bœuf, poulet, poissons ou de crevettes mijoté dans un plat en terre cuite ;
- grande variété de poissons : rouget (barbunya), mulet (kefal), turbot (kalkan), bar (levrek), thon (palamut), maquereau (istarvit), homard (istakoz) crevettes (karides), mérou (trança) espadon (kiliç) et daurades (çupra) ;
- les desserts : sucrés, ils ne sont servis que dans les pâtisseries. Les restaurants servent des fruits (raisin, pastèque, melon, pommes, poires, selon la saison) ;
- thé et café sont rarement servis dans les restaurants en fin de repas. Ils sont généralement dégustés dans les khave (cafés) ;
- les petits déjeuners (khavalti) se composent en général de pain frais, de beurre, de confiture ou de miel, de fromage blanc, frais ou sec, de tomates et d'olives et sont servis avec du thé. Si vous souhaitez du café, demandez un "nescafé" (sinon, on va vous servir du café « turc »…). Possibilité de demander des yogourts (excellents), des omelettes ou œufs durs, du lait.

Internet : la Turquie est un pays très bien pourvu en accès Internet public. On trouve aisément des cybercafés dans les grandes villes. Les hôtels offrent souvent un accès Internet gratuit à leurs clients.

Langue : de nombreux Turcs parlent anglais, allemand ou français dans toutes les régions touristiques. Le turc, d'origine ouralo-altaïque (comme le finnois, le hongrois et peut-être le basque), est la langue nationale. Elle est composée d'un étonnant mélange de termes d'origine arabe, anglais, français et italien. Depuis 1923, l'écriture turque s'est latinisée.

Lexique
Bonjour : Mehraba - Bonjour (le matin) : Günaydın [gunaïdun']
Bonne nuit : iyi geceler
Au revoir : Hoşçakal [hotch chakal]:
SVP : Lüften - Merci : teşekür
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 0, 10 : Bir, iki, üç, dört, Bech, Alti, yedi, sekiz, dokuz, on
Je suis français : Francısım [franseuzeum] - Je m'appelle : Adım
Bon appétit : Afiyet olsun
Oui : Evet - Non : Yok (il n'y a pas) ou Hayir
Comment ça va ? : Nasılsıniz [naseulseun] - Ca va : Tamam
C'est beau, c'est bon, c'est bien : Çok iyi

Pourboires : il convient de prévoir dans votre budget les pourboires pour le chauffeur, 1 à 2 € chacun par jour et par personne. Ce pourboire n'a aucun caractère obligatoire, mais permet de marquer votre satisfaction.

Santé : aucune vaccination n'est obligatoire. La situation sanitaire en Turquie est excellente. Le contrôle sanitaire des aliments est identique au modèle français.Les pharmacies et médecins sont nombreux, cependant emportez les médicaments de vos traitements au long cours, les médicaments traitant les affections auxquelles vous êtes sujets et une petite pharmacie de voyage (remèdes contre les troubles intestinaux, antibiotique à large spectre, antalgique, désinfectant cutané, pansements...). Prenez toujours conseil auprès de votre médecin. Munissez-vous de crèmes protectrices UV.

Us et coutumes
A faire :
- enlevez vos chaussures avant d'entrer dans une maison ou une mosquée. Regardez devant la porte de la maison et imitez vos prédécesseurs ;
- les femmes devront se couvrir la tête et les épaules avant d'entrer dans une mosquée et avoir une tenue "décente" ;
- demandez son autorisation à une personne avant de la photographier, surtout s'il s'agit d'une femme ;
- évitez les marques d'affections et les embrassades dans la rue.
A ne pas faire :
- refuser le thé que vous offre un commerçant, votre interlocuteur serait vexé ;
- conduire dans les villes. Préférez donc le taxi ou les "dolmus" (taxis collectifs, plus économiques). A Istanbul, vous disposez de plusieurs lignes de tram et de métro, très pratiques. Pour parcourir de grandes distances, optez sans hésiter pour le train ou le bus sinon pour l'avion (deux compagnies intérieures) ;
- rapporter une antiquité en France : l'exportation d'antiquités est interdite et passible d'une très lourde peine (jusqu'à dix ans de prison). Les autorités turques y sont particulièrement attentives. Vous ne devrez ni acquérir, ni emporter d'antiquités, de pièces de monnaie et de fossiles. Ne ramassez pas de morceaux d'amphores ou de poteries au cours de visites ou de plongées en mer.

Tenue vestimentaire : en été, au printemps et en automne, emportez des vêtement légers et pratiques en coton sans oublier un lainage pour le soir ainsi qu'un vêtement imperméable en cas d'averse. Un vêtement chaud pour les soirées de l'Est anatolien.
Emportez également des chaussures confortables pour les visites, ainsi que des lunettes de soleil.

Ambassade de France : Paris Caddesi n° 70 - Kavaklidere - 06540 Ankara - Tél : [90] (312) 455 45 45 / 455 45 00 (de 22 h à 8 h - en cas d'urgence) - Fax : [90] (312) 455 45 27

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ sur le site de la chaîne météo ou de metéo France.

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Turquie

Guides de Voyage
- Un grand week-end à Istanbul - collectif - Hachette
- Cartoville - Istanbul - En Stock
- Istanbul - Evasion - Denis Montagnon - Hachette
- Turquie - Les Guides Bleus - Hachette

Récits de voyage et romans
Littérature
- Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants - Mathias Enard - Acte Sud
Le mot de l'éditeur : "13 mai 1506, un certain Michelangelo Buonarotti débarque à Constantinople. A Rome, il a laissé en plan le tombeau qu'il dessine pour Jules II, le pape guerrier et mauvais payeur. Il répond à l'invitation du Sultan qui veut lui confier la conception d'un pont sur la Corne d'Or, projet retiré à Leonardo da Vinci. Urgence de la commande, tourbillon des rencontres, séductions et dangers de l'étrangeté byzantine, Michel Ange, l'homme de la Renaissance, esquisse avec l'Orient un sublime rendez-vous manqué".
- Aziyadé - Pierre Loti - Garnier Flammarion et Constantinople, fin de siècle, Complexe
- Si je t'oublie Constantinople - Albert Londres - Folio
- La nuit du sérail - Michel de Grèce - Folio
- Voyage en Turquie et en Egypte - Jan Potocki - Corti
- Constantinople et autres textes sur la Turquie - Théophile Gautier - La boite à documents
- Voyage en Orient - Gérard de Nerval - Flammarion
- Mystiques, Philosophes et Francs-maçons en Islam - Thierry Zarcone - Maisonneuve

Littérature turque
- Les romans d'Orhan Pamuk - La Maison du silence - La vie nouvelle : Mon nom est Rouge (prix du meilleur roman étranger de 2002), Le livre Noir (prix France Culture), Le Château Blanc, et Kâr (la Neige), prix Nobel de littérature, Istanbul** - Folio
- Les romans de Yachar Kemal - Mémed le Faucon, l'Herbe ne meurt pas, la Légende des mille taureaux, Mémed le Mince, Meurtre au marché des forgerons, Salman le solitaire, le retour de Mémed le Mince, le dernier combat de Mémed le Mince, la Voix du sang - Gallimard
- Les romans de Nedim Gürsel - Un long été à Istanbul - Gallimard, Les lapins du commandant, La première Femme, Le dernier tramway, Hôtel du désir, le Roman du Conquérant, Les Turbans de Venise - Seuil et La mort de la mouette - Fata Morgana
- Nakim Hikmet - Les Romantiques, Temps actuels, et Paysages humains - La Découverte. Et bien sûr sa poésie, dont Un étrange voyage - La Découverte - Il neige dans la nuit - Gallimard
- Sur les Terres fertiles - Orhan Kemal - Gallimard
- Un village anatolien - Mamoud Makal - Plon
- De la part de la princesse morte - Kenize Mourad - Laffont
- L'Amour Sublime - Yunus Emre - Seghers
- Deux cent contes choisis par Nasreddin Hodja - Yunus Tuncay - Miniatür
- J'écoute Istanbul, Arfuyen, Entre les murailles et la mer - Orhan Veli (poésie) - La Découverte
- Anthologie de la poésie turque - collectif - Gallimard

Histoire - Géographie
- La Turquie aujourd'hui ; un pays européen ? - Ouvrage collectif sous la direction d'Olivier Roy - Universalis
- La Turquie moderne et l'Islam - Thierry Zarcone - Flammarion
- Istanbul - Daniel Rondeau - NIL
- Les harems de Soliman - Veronica de Osa - Nouvelles Editions Latines
- Le Recensement - Gilles Petel - Stock
- Histoire de l'Empire Ottoman - ouvrage collectif sous la direction de Robert Mantran
- Histoire des Turcs - Jean Paul Roux - Fayard
- Les Hittites - J.C Macqueen - Colin
- Histoire de l'état byzantin - G. Ostrogorski - Payot
- La vie quotidienne à Istanbul au siècle de Soliman - R. Mantran - Hachette

Divers / Beaux Livres
-Vers l'Orient, Sindbad - par Reza et Pierre Gentelle - Glénat
Le mot de l'éditeur : "Le marin en couverture de ce livre pourrait s'appeler Sindbad. En ce personnage des Mille et une nuits se trouvent incarnés nombre de voyageurs et d'aventuriers qui ont parcouru les terres et les mers depuis les colonnes d'Hercule jusqu'au-delà des détroits des îles de la Sonde. Reza, en Sindbad de notre temps, s'attache depuis trente ans à rapporter de l'Orient des images qui explorent ce qui subsiste d'antiques manières de vivre dans des sociétés marquées par les assauts du monde actuel.
Les sept récits de Sindbad par Reza, qui associent les photos de Reza et les textes du géographe Pierre Gentelle, posent un regard fraternel sur des visages et des scènes d'aujourd'hui, semblables, à s'y méprendre parfois, à des tableaux anciens.
Ils expriment tour à tour le bonheur de la fête et du partage, la douleur de l'injustice ou les suppliques pour la paix. Ils mettent en valeur la vie simple, l'artisanat attentif à ne pas dégrader la planète, la réunion des familles et des amis autour d'un repas.
Car tous les Sindbad, du Caire ou de Bagdad, d'Ormuz ou de Calicut, qu'ils s'appellent Reza ou Pierre, voyagent à la rencontre des réalités de leur temps autant que des traditions et sagesses ancestrales. La découverte vaut toujours d'être tentée".

Pierre Gentelle, géographe, spécialiste de la Chine, professeur au CNRS, est l'auteur de nombreux livres sur la Chine et l'Asie Centrale. Il était également l'un des grands acteurs et associé d' "Orients - Sur les routes de la soie", dont il rédigeait chaque année les éditos voyageurs.

Demander un devis
Personnalisez votre voyage avec un spécialiste de la destination